L’OSDL au Manoir Saint-Bruno

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
L’OSDL au Manoir Saint-Bruno
L’OSDL et maestro Alexandre Da Costa étaient en prestation au Manoir Saint-Bruno. (Photo : courtoisie)

Mini-concert aux balcons des aînés

Des musiciens de l’Orchestre symphonique de Longueuil, accompagnés de maestro Alexandre Da Costa, ont offert une prestation musicale à une centaine de résidents du Manoir Saint-Bruno assis sur leur balcon. Le mini-concert s’est déroulé mercredi dernier.

« Un grand plaisir!, témoigne l’une des résidente du Manoir Saint-Bruno, Lynne Gannon, qui a pu assister à la performance musicale. Un baume sur notre solitude. Même le soleil était de la partie! »

« On ne pouvait pas refuser une si belle offre. » -Denise Parsons

Un moment qui restera gravé longtemps dans les souvenirs de ces spectateurs qui, pour la plupart, avaient une place au balcon. C’est d’ailleurs l’une des conditions de l’OSDL, en mode mini-tournée de résidences pour aînés. « Ça prend des résidences à balcons, car il n’est pas permis de rentrer à l’intérieur de ces lieux », nous expliquait le représentant des relations de presse de l’OSDL, Junior Bombardier, alors que l’organisme culturel était encore en préparation en vue de cette tournée. Celle-ci se déroulerait dans une dizaine de municipalités de la Montérégie, incluant celles de l’agglomération de Longueuil.

Une offre qui ne se refuse pas

En entrevue avec Les Versants, la directrice des loisirs du Manoir Saint-Bruno, Denise Parsons, commente la venue de l’OSDL : « On ne pouvait pas refuser une si belle offre, d’autant plus qu’une bonne partie de nos résidents détiennent des billets de saison pour voir l’OSDL. Plusieurs apprécient la belle musique de qualité. Je suis certaine que pour eux, en raison de la situation de confinement, ç’a fait du bien de voir les musiciens sur place. » Du même souffle, elle reprend : « En temps de pandémie, un partage communautaire comme ce spectacle, même pour une micro-société comme le Manoir, rejoint les gens, et ce, même à distance. »

Les résidents du Manoir ont même eu droit à deux prestations, chacune afin de couvrir le maximum de la bâtisse. « L’OSDL a rejoint beaucoup de nos locataires à deux endroits distincts. Presque tout le monde était sur son balcon », témoigne Denise Parsons. Ainsi, l’OSDL voulait s’assurer que le plus grand nombre de personnes de l’endroit puissent en profiter. « Cinq musiciens, sous la direction de maestro Alexandre Da Costa, sont venus divertir les résidents en s’adressant à eux quant à l’importance pour l’Orchestre symphonique de Longueuil d’aller vers les aînés en ces temps de confinement et de distanciation sociale », souligne Junior Bombardier.

À noter que le maire de Saint-Bruno, Martin Murray, ainsi que son épouse, étaient présents lors du passage de l’OSDL. « Par pure coïncidence, c’était l’anniversaire du maire Murray; Alexandre Da Costa et les musiciens lui ont interprété un “Bonne fête” avant de poursuivre avec quelques pièces », résume M. Bombardier.

Une prestation aussi à Sainte-Julie

Mercredi dernier, l’OSDL a aussi déposé ses instruments au pied des balcons de la résidence Fleur de Lys, à Sainte-Julie, afin d’offrir le même genre de prestation. Après Saint-Bruno, Sainte-Julie et Longueuil (à la résidence Chartwell Villa Rive-Sud lors du dimanche de Pâques), l’OSDL se donne la mission de « se rendre à des résidences pour aînés de différentes municipalités de la Montérégie ». Depuis ce premier mini-concert donné à Longueuil, le 12 avril, une vingtaine de résidences ont fait la demande auprès de l’OSDL pour accueillir les musiciens.

Afin d’éviter tout rassemblement, l’OSDL se défend de ne pas faire la promotion de ses prestations. « Même si nous avons la grande collaboration du Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) et des collègues d’autres regroupements policiers selon les municipalités desservies, nous avons une entente avec eux en ce sens », note Junior Bombardier, qui profite de l’occasion pour souligner la collaboration et la complicité des policiers qui s’assurent qu’aucune réunion spontanée ne surviennent sur les lieux. « C’était totalement top secret!, confirme Denise Parson. Une surprise même pour nos résidents. »

QUESTION AUX LECTEURS :
Que pensez-vous de l’initiative de l’OSDL?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des