L’opération planchodrome est amorcée

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
L’opération planchodrome est amorcée
Une trentaine de personnes ont assisté à cette consultation pour repenser le planchodrome. (Photo : courtoisie Ville Saint-Basile-le-Grand)

Parc du Ruisseau à Saint-Basile-le-Grand

La Ville de Saint-Basile-le-Grand « planche » sur son planchodrome. L’opération s’est amorcée le 5 octobre dernier, lors d’une rencontre de consultation avec une trentaine d’adeptes de ce plateau d’activité, situé au parc du Ruisseau.

Cette rencontre avec les citoyens – un appel plus particulier avait été effectué auprès des adeptes de planche, de trottinette et de patins à roues alignées – s’est déroulée à proximité du skatepark.

Lors de la consultation, les grandes lignes du projet ont été dévoilées. Le conseiller municipal du district 6 et responsable des dossiers liés à la famille, aux aînés et aux enfants, Émile Henri, était sur place pour échanger avec les personnes qui étaient venues se prononcer sur les diverses installations, de même que sur l’aménagement du site, par exemple la portion paysagement et mobilier urbain.

30

C’est le nombre approximatif de citoyens qui ont participé à la consultation.

L’élu n’était pas seul, mais accompagné aussi des représentants des Services techniques et du Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire de Saint-Basile-le-Grand. « Une trentaine d’utilisateurs ont répondu à l’appel lancé par la Municipalité, commente la directrice du Service des communications et des relations avec les citoyens de la Ville, Stéphanie Plamondon. Cette consultation fut positive, enrichissante et a permis de bien cerner les besoins des utilisateurs. »

D’ici quelques semaines, les grandes lignes de cette consultation seront rédigées dans un rapport, lequel sera remis aux membres du conseil municipal. « Ainsi, les commentaires recueillis permettront de proposer un projet tenant compte de la réalité d’aujourd’hui et à l’image de nos utilisateurs », explique Stéphanie Plamondon qui, au nom de la Ville, tient à remercier les gens qui ont accepté de prendre part à ce rendez-vous.

Avec cette consultation, la Ville de Saint-Basile-le-Grand désirait aller à la rencontre des adeptes de ces sports, afin de connaître la vision de chacun, de recueillir des suggestions et d’imaginer le développement du projet, pour ensuite mettre à jour les équipements et modules du planchodrome et ainsi créer un projet porteur à l’image des attentes des usagers.

Les projets d’Émile Henri

Planchiste passionné, Émile Henri nous avait déclaré, au lendemain de son élection du 5 novembre 2017, qu’en tant que conseiller municipal, il souhaitait se consacrer à offrir plus de services aux jeunes âgés de 15 à 18 ans. « Je vais mettre l’accent sur cette clientèle », disait-il. Il voulait aussi améliorer les infrastructures de la municipalité, entre autres ce fameux planchodrome, mais aussi le terrain de basketball.

À l’annonce de cette consultation, le journal Les Versants a abordé le sujet avec le principal intéressé. Un soulagement de voir le projet s’amorcer, avançait-il quelques jours avant le 5 octobre. « Les jeunes de notre communauté méritent un skatepark digne de ceux des nouvelles générations, qu’on peut apercevoir poussant dans toutes les municipalités avoisinantes. »

Aménagé en 1998, le planchodrome a été revitalisé une première fois en 2004 et une autre fois en 2011, par le remplacement et l’ajout de rampes variées ainsi que de divers modules. Depuis quelques années, les installations existantes sont considérées comme désuètes par les citoyens utilisateurs et le taux de fréquentation a diminué considérablement.

Rappelons qu’en 2015, Saint-Bruno-de-Montarville avait procédé à des travaux de réfection de son planchodrome, engendrant un investissement de 240 000 $.

QUESTION AUX LECTEURS :

Quels autres plateaux d’activité devrait-on rénover?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des