L’herbe à poux, un fléau à éliminer!

L’herbe à poux, un fléau à éliminer!

L’Ambrosia, mieux connue sous le nom d’herbe à poux, affecte la santé de 17,5 % des Québécois. Pour une troisième année consécutive, la Ville de Sainte-Julie s’est associée à l’Association pulmonaire du Québec, initiatrice de la Campagne provinciale d’arrachage de l’herbe à poux, et aux villes participantes pour encourager les citoyens à l’arrachage de l’herbe à poux. La Ville a d’ailleurs organisé une activité avec les jeunes de la Coopérative de services jeunesse le jeudi 4 août dernier sur les terrains vacants situés autour du parc canin. Ils étaient sept participants à cette activité, encadrés par madame Guylaine Corbin, horticultrice au Service des infrastructures.

« Grâce à cette initiative, les jeunes ont contribué à arracher pas moins de 100 kg de l’herbe nuisible en quelques heures seulement. Nous invitons tous les citoyens à contribuer à l’élimination de cette plante, néfaste au bien-être de nombreux citoyens », de mentionner la mairesse, Suzanne Roy.

Un plant d’herbe à poux peut libérer des millions de grains de pollen dans l’atmosphère. Sa taille microscopique lui permet de voyager sur une distance pouvant dépasser les 200 kilomètres. Chez les gens prédisposés, ce pollen est l’un des plus importants allergènes saisonniers connus. Il provoque des réactions allergiques telles que rhumes des foins, conjonctivites, et aggrave les symptômes chez 50 % des asthmatiques.

Une concentration aussi minime que 13 grains/m3 déclenche ces réactions et lorsque la saison arrive à son apogée, les concentrations peuvent atteindre jusqu’à 800 grains/ m3. (Source : M. Paul Comtois, de l’Université de Montréal)

La Ville de Sainte-Julie encourage tous les citoyens à collaborer, y compris les propriétaires des secteurs industriels et publics. Il sera enfin possible de faire diminuer la facture des soins de santé reliée aux allergies à l’herbe à poux, qui se chiffrent à plusieurs millions de dollars.

Le meilleur moyen de combattre le fléau, c’est d’arracher la plante avant sa floraison. Le pollen de l’herbe à poux peut se retrouver sur votre terrain ou en façade de votre demeure, dans les fentes des bordures de trottoirs. Détectez les plants le plus tôt possible et faites un geste de santé publique, arrachez-les!

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires