L’exposition itinérante Anne-Frank

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
L’exposition itinérante Anne-Frank
Les quatre élèves en charge de l’exposition Anne-Frank dans le cadre de leur projet personnel : Yancheng Li, Félix-Antoine Lévesque, Rosalie Gauthier ainsi que Laurannie Charbonneau. (Photo : courtoisie)

École d’éducation internationale de McMasterville

Une exposition itinérante sur la vie et le journal d’Anne Frank, élaborée par la Maison Anne-Frank d’Amsterdam, fera escale à l’École d’éducation internationale de McMasterville. L’inauguration officielle aura lieu ce lundi 20 janvier, lors d’un 5 à 7.

L’exposition itinérante sur la vie d’Anne Frank a été conçue afin « d’informer, alerter, raconter, comprendre et questionner ». Elle sera de passage à la bibliothèque de l’École d’éducation internationale de McMasterville du 20 janvier au 16 février. Le public peut visiter l’événement selon les horaires de la bibliothèque municipale (qui tient lieu de bibliothèque de l’école), soit les mardi, jeudi et vendredi, de 18 h à 21 h, et le samedi de 10 h à 14 h. L’enseignant d’histoire Raymond Bédard exprime sa fierté devant un tel événement : « C’est une exposition d’envergure internationale qui sera ici pendant un mois. » Plus récemment, en 2019, elle était en Alberta. En 2017, l’attraction a fait une tournée manitobaine.

« C’est une exposition d’envergure internationale qui sera ici pendant un mois. » -Raymond Bédard

L’exposition est constituée de 34 panneaux informatifs en provenance de la Maison Anne-Frank d’Amsterdam, relatant la vie de cette jeune fille juive qui s’est cachée des nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. Trois panneaux supplémentaires, illustrant les soldats canadiens en Hollande, la complètent.

Dans le cadre d’un projet personnel

Laurannie Charbonneau, Rosalie Gauthier, Félix-Antoine Lévesque de même que Yancheng Li sont derrière la venue de cette exhibition dans la région. Ils seront les guides officiels. « Les quatre élèves de 5e secondaire impliqués dans cette exposition le font dans le cadre de leur projet personnel. Ils seront des guides officiels pour les autres jeunes de l’école », explique au journal Les Versants Raymond Bédard. Le Montarvillois agit également en tant que superviseur pour les étudiants.

La coordonnatrice des projets canadiens de la Maison Anne-Frank, Julie Couture, est une Québécoise. Elle demeure depuis plusieurs années à Amsterdam.

« Plusieurs dignitaires ont été invités à l’inauguration officielle, dont le maire de McMasterville et d’autres députés de la région. Plusieurs font partie des donateurs, qui ont permis la tenue de ce rendez-vous. Le 20 janvier, ce sera le lancement officiel de notre exposition, qui se prolongera jusqu’au mois de février », de poursuivre Raymond Bédard.

QUESTION AUX LECTEURS :

Visiterez-vous l’exposition itinérante sur la vie d’Anne Frank?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des