L’événement reporté en 2021

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
L’événement reporté en 2021
La traditionnelle Soirée harpe et poésie, à Saint-Basile-le-Grand, est reportée à 2021. (Photo : archives)

La Soirée harpe et poésie

La COVID-19 aura eu raison de la 18e Soirée harpe et poésie… du moins pour 2020. L’événement, qui devait avoir lieu cet automne, est reporté au printemps 2021.

Plus de 40 poètes avaient déjà souscrit à l’activité culturelle prisée de Saint-Basile-le-Grand. Le traditionnel rendez-vous, qui devait d’abord se dérouler au printemps, le 24 avril, avait été repoussé à l’automne en raison de la pandémie due au coronavirus. « Toute la soirée avait déjà été montée et préparée avec Julie Patenaude [la coordonnatrice culturelle de Saint-Basile]. Tout était presque prêt. Puis la COVID est arrivée », relate en entrevue l’initiateur de la Soirée harpe et poésie, Pierre Poulin-Piel.

« Du point de vue de la culture, c’est affreux ce qui se passe. » – Pierre Poulin-Piel

Cette année, en raison d’ennuis de santé, M. Piel avait décidé de laisser sa place pour l’organisation à deux autres poètes, Christine Sauriol, de Granby, et LEM, de Sherbrooke. « J’étais quand même présent. Beaucoup de temps avait été consacré à la préparation », souligne-t-il, déplorant la crise sanitaire. D’autant plus qu’il est de ceux dont l’opération à la hanche fait partie des chirurgies en attente au Québec.

Rappelons qu’à chaque occasion, quelque 200 personnes se rassemblent au Centre civique Bernard-Gagnon pour assister à la Soirée harpe et poésie. En raison des circonstances du printemps dernier, elle ne pouvait donc pas être tenue.

Puis, la semaine dernière, en raison des plus récentes mesures sanitaires imposées par le gouvernement afin de contenir la COVID-19, la Ville de Saint-Basile-le-Grand a dû se résoudre à annuler la Soirée harpe et poésie en 2020 et à la reporter à l’an prochain. « Je remercie la Municipalité pour son ouverture à ne pas annuler, mais plutôt à tenter de la reporter », confie Pierre Poulin-Piel.

Rappelons que la municipalité est maintenant en zone rouge, soit l’alerte maximale, où des mesures plus restrictives sont appliquées de manière ciblée, dont lors de certaines activités non essentielles comme les spectacles. D’où le report, entre autres, de cette célébration de la poésie. « Du point de vue de la culture, c’est affreux ce qui se passe, témoigne le Grandbasilois. C’est difficile pour les artistes financièrement, je le consens, mais les bénévoles perdent aussi beaucoup. En espoir, en temps, en énergie. Ça ne se remplace pas, tout ça. »

Selon l’évolution de la situation et dans le respect des mesures mises en place par la santé publique, la Ville et le comité organisateur feront le nécessaire afin de planifier la présentation de cette soirée spéciale annuelle dédiée à la poésie qui se tient habituellement le dernier vendredi du mois d’avril.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires