L’événement demeure à Saint-Bruno

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
L’événement demeure à Saint-Bruno
Le 20e Salon des vins de la Montérégie aura lieu au Centre Marcel-Dulude. (Photo : archives)

Le 20e Salon des vins de la Montérégie

Pour son 20e anniversaire, le Salon des vins de la Montérégie demeure à Saint-Bruno-de-Montarville. La soirée-bénéfice, au profit de Cœur + AVC, aura lieu au Centre Marcel-Dulude le mercredi 1er avril.

Malgré l’idée de déménagement qui flottait dans l’air depuis quelques années, le comité organisateur du Salon des vins de la Montérégie a finalement trouvé moyen de conserver le traditionnel rendez-vous à Saint-Bruno-de-Montarville, là où il a vu le jour, en 1999. « Nous souhaitions rester à Saint-Bruno-de-Montarville. C’était notre objectif de le conserver ici parce que le Salon des vins s’y déroule depuis toujours », mentionne en entrevue la coordonnatrice, Collecte de fonds communautaire de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, Marie-Claude L’Écuyer.

« Nous souhaitions rester à Saint-Bruno-de-Montarville. C’était notre objectif . » – Marie-Claude L’Écuyer

L’idée d’un déménagement a germé dans l’esprit des membres du comité organisateur il y a près de deux ans, au lendemain du 18 Salon des vins de la Montérégie. La soirée réunissait alors plus de 500 visiteurs, une telle affluence causant notamment des difficultés à se déplacer à l’intérieur du Centre Marcel-Dulude, un problème d’ambiance, de bruit, de chaleur. « L’atmosphère est moins agréable », nous avait-on alors répondu.

Hausse des prix…

L’une des solutions que le comité a apportées afin de pallier ce problème d’achalandage a été d’augmenter le coût d’entrée depuis la 19édition. Ainsi, les billets réguliers sont passés de 35 à 75 $, pour 10 coupons de dégustation. Le prix des entrées VIP, pour 70 coupons, a été haussé de 100 à 150 $. « Cette hausse de prix a fait en sorte de diminuer le nombre de gens à l’intérieur de l’établissement, sans heurter les profits pour la Fondation », explique Marie-Claude L’Écuyer.

En effet, d’une récolte d’environ 45 000 $ en 2016, on est passé à 72 000 $ en 2017, à 74 000 $ l’année suivante et à quelque 84 000 $ en 2019. L’explosion de près de 30 000 $ entre 2016 et 2017 correspond à l’arrivée, en tant que président d’honneur, du Montarvillois Mathieu Duguay, propriétaire entre autres de l’Hôtel Rive Gauche Refuge Gourmand et du Coureur des Bois Bistro Gourmand. Il est aussi derrière le projet Cogir, qui doit s’implanter éventuellement sur l’ancien site de l’usine Natrel.

Pour les 19e et 20e Salons des vins, M. Duguay partage le rôle de président d’honneur avec le vice-président à RBC Dominion valeurs mobilières, Hugues Constantineau. Ils ont succédé à François Castonguay, ambassadeur Uniprix, et Mario Dumont, animateur d’affaires publiques à LCN et TVA.

L’objectif, en ce 20e anniversaire, est d’atteindre 95 000 $. « Une nette amélioration vers le haut, et nous serions tous très heureux », de témoigner Mme L’Écuyer.

… et une offre alimentaire bonifiée

Pour l’augmentation du coût d’entrée, le comité organisateur compense avec une offre alimentaire bonifiée et plus variée, et ce, grâce à l’implication de commerces de la région. Pour la deuxième année consécutive, à la traditionnelle table des fromages québécois s’ajoutent huîtres fraîches, bouchées gastronomiques, bouchées sur planches et des petites douceurs.

Quand on lui demande si ces solutions, le changement de prix et l’offre alimentaire, font en sorte que le Salon des vins de la Montérégie est là pour rester, Mme L’Écuyer confirme que c’est le but : « Ça va bien avec ces mesures, et je crois que ça fonctionnera plusieurs années avant que ça redevienne un problème. Un beau problème, en fait. Nous allons regarder évoluer l’événement. »

Afin de souligner le 20e anniversaire du Salon des vins de la Montérégie, la soirée s’amorcera avec un verre de bulles pour tous les invités.

La cause de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC demeure au cœur de cet événement. Le fondateur, le docteur Guy Bonenfant, a inauguré le 1er Salon des vins en 1999, après avoir subi un pontage un an plus tôt. Pour ce médecin de Saint-Bruno-de-Montarville à la retraite, s’impliquer en faveur de l’organisme qui lui est venu en aide était un « simple retour d’ascenseur ».

Le Salon des vins se déroule le mercredi 1er avril, de 17 h à 21 h. Les billets pour l’événement de dégustation et de découvertes sont en vente sur le site www.coeuretavc.ca/Salondesvins.

QUESTION AUX LECTEURS :

Êtes-vous satisfaits de savoir que le Salon des vins de la Montérégie demeure à Saint-Bruno?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des