Les vaccins pour les RPA le 25 janvier

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Les vaccins pour les RPA le 25 janvier
Dr Richard Massé, Christian Dubé et Daniel Paré lors de la conférence de presse. (Photo : capture d'écran CPAC)

Aujourd’hui, 236 827 personnes ont été infectées par la COVID-19 au Québec depuis le début de la pandémie, c’est une augmentation de 2 132 personnes dans les dernières 24 h. Ce sont 63 nouveaux décès qui ont été rapportés lors de cette même journée. Le bilan évolue à 8 878 morts dans la province. Au Canada, la situation augmente aussi. Ce sont 687 046 personnes qui ont contracté le coronavirus. Les décès sont au nombre de 17 509 depuis le début de la pandémie.

En conférence de presse à Montréal, le ministre de la Santé Christian Dubé a fait le point sur le déroulement de la campagne de vaccination contre la COVID-19 dans la province. Il était accompagné du Dr Richard Massé, conseiller médical stratégique à la Direction générale de la santé publique du Québec, ainsi que de Daniel Paré, directeur de la campagne de vaccination contre la COVID-19 au Québec.

« Il y a eu 8 339 personnes de vaccinées dans les dernières 24 h. Il y a désormais 125 000 personnes qui sont vaccinées », d’indiquer M. Dubé. Mardi dernier, la province avait reçu près de 41 000 doses. À ce jour, elle a reçu depuis le début 162 000 doses. « Je vous rappelle que l’objectif est de recevoir 250 000 doses au mois de février. »

Le ministre de la Santé a indiqué que plus de 50 % des résidants et du personnel des CHSLD avaient reçu la première dose du vaccin contre la COVID-19. M. Dubé a cependant demandé un maintien des efforts dans les CHSLD. « La vaccination ce n’est qu’une mesure de plus pour lutter contre le virus. Il ne faut pas relâcher les efforts d’appliquer les mesures sanitaires. »

Les deuxièmes doses du vaccin sont recommandées par le gouvernement entre le 42 et le 90e jours. « C’est la meilleure stratégie car on doit composer avec très peu de vaccin, a confirmé M. Dubé. Pour l’instant notre stratégie est de vacciner le plus de personnes vulnérables possible pour sauver des vies et réduire la pression dans nos hôpitaux. Plus on aura de doses, plus on réduira les délais entre les deux. »

Le 25 janvier pour les RPA
Des mesures de restriction ont été mises en place dans les résidences pour personnes âgées (RPA) afin de limiter la propagation du virus. « Le fait de reporter la deuxième dose à 90 jours nous permettra dès le 25 janvier de commencer la vaccination dans les RPA. »

M. Dubé a rappelé que le nombre de cas semble se stabiliser autour de 2100 personnes infectées par jour, mais les hospitalisations sont toujours à la hausse.

« La situation est encore très inquiétante. Les projection de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) montrent que la situation est très fragile dans nos hôpitaux », de conclure M. Dubé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires