Les trouvailles du printemps auront lieu à Saint-Basile

Par Gabriel Provost
Les trouvailles du printemps auront lieu à Saint-Basile
Les trouvailles du printemps auront lieu à Saint-Basile les 19 et 20 juin prochains. (Photo: archives)

Saint-Basile-le-Grand tiendra finalement ses trouvailles du printemps les 19 et 20 juin prochains.

La nouvelle a été transmise par l’entremise d’un communiqué envoyé par la Ville vendredi, indiquant qu’étant donné qu’elle veut s’adapter « aux circonstances et offrir cet événement dans les meilleurs délais, il n’est pas nécessaire de s’inscrire pour participer et la Ville ne produira aucune liste d’adresses cette année. » Saint-Basile invite les citoyens à pratiquer cette activité et à se départir d’objets qui ne leur sont plus utiles pour les vendre à d’autres qui pourraient en bénéficier, un geste positif pour l’environnement.

À Sainte-Julie, la municipalité a envoyé la nouvelle par l’entremise d’un communiqué de presse, dans lequel elle mentionne que les ventes des 21 et 22 août auront également lieu. La date originale des ventes était celle de la fin de semaine du 29 au 30 mai, mais le rehaussement des mesures de prévention contre la pandémie de COVID-19 à cause de l’augmentation des cas liés à une troisième vague avait poussé le gouvernement à interdire les ventes-débarras en zone rouge.   

19 et 20 juin

Ce sont les dates auxquelles Saint-Basile et Sainte-Julie ont choisi de tenir leur événement de ventes-débarras.

Du côté de Saint-Bruno, la Ville avait annulé la tenue des événements prévus pour la saison estivale. Cependant, la responsable des communications, Suzanne LeBlanc, a indiqué que comme pour le déconfinement, il y aura des changements progressifs au niveau de la réglementation encadrant les diverses activités dans la municipalité. «Au fur et à mesure qu’on va avancer, on va lever des interdictions.  » Cela laisse donc présager que les ventes-débarras pourraient se tenir une fois les mesures barrière moins présentes.

Normes à suivre

Les autorités de santé publique du Québec ont reconnu que le risque de contamination à l’extérieur est très faible, ce qui fait en sorte que les ventes-débarras ne sont pas une activité qui a beaucoup de probabilités de causer des contaminations à la COVID-19 si les mesures de distanciation sociale et de lavage des mains sont respectées. Les normes à suivre pour ne pas tenir de vente-débarras illégale sont les mêmes que celles en vigueur à propos des rassemblements à l’extérieur sur un terrain d’une résidence privée. Jusqu’à huit personnes peuvent donc se trouver sur le terrain d’une résidence privée si elles respectent les mesures de protection contre le virus de la COVID-19.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires