Les rêves par le jeu

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Les rêves par le jeu
Le Montarvillois Patrick Blay. (Photo : courtoisie)

Cré-O-Nirik

Depuis quelques mois, Patrick Blay propose Cré-O-Nirik, un jeu de société non compétitif, d’introspection, de révélations et dont la matière première demeure votre imagination.

« Cré-O-Nirik permet de stimuler l’hémisphère droit de notre cerveau, l’inconscient, la créativité, l’intuition. Le jeu est versatile, ludique, thérapeutique », explique Patrick Blay, en entrevue avec Les Versants.

Cré-O-Nirik est un outil créatif pour bâtir des histoires de rêves. À l’aide de cartes colorées classées en quatre catégories (décor, personnage, action et créativité), les joueurs sont invités à imaginer et à construire leur rêve. Par exemple, que raconteriez-vous avec les choix suivants : île (décor), enfant (personnage), capturer (action) et labyrinthe (créativité)? C’est le jeu de base, mais il existe aussi une vingtaine de façons de jouer, notamment en téléchargeant des fiches pédagogiques qui touchent à l’écriture, à l’art dramatique et aux arts plastiques sur le site Internet www.patrickblay.com.

Selon le principal intéressé, le jeu pourrait être utile aussi aux enseignants, orthopédagogues et psycho-éducateurs, entre autres, mais aussi pour les enfants. Un cadeau idéal à mettre sous le sapin. « Le jeu est pour tout le monde », lance le créateur du jeu.

Cré-O-Nirik a été conçu une première fois en 2014, lors d’un atelier sur les rêves que donnait ce Montarvillois d’origine. « Je m’étais penché là-dessus au cours de la fin de semaine. J’ai travaillé le prototype avec des cartons et un crayon feutre. J’ai vu le potentiel tout de suite », dit-il. Après avoir approché quelques maisons d’édition, il avait décidé d’éditer le jeu lui-même. « Un long processus qui m’avait permis d’apprendre beaucoup. Une expérience en entreprenariat très enrichissante », se souvient Patrick Blay. Puis six ans plus tard, les éditions AdA décident de replonger dans l’aventure sous l’étiquette El Dorado. « Une grande fierté après tout le travail accompli!, lance-t-il. C’est une joie de voir Cré-O-Nirik dans une version améliorée, bonifiée et mise à jour. J’espère que les gens vont stimuler leur créativité et passer de beaux moments entre amis. »

Intérêt pour les rêves

Il faut dire que l’univers des rêves fascine Patrick Blay. En 2019, il publiait aux éditions AdA Le dernier chaman-rêveur, tome 1 d’un vaste univers qui se déploie dans le roman Owhara, prévu en trilogie. Le monde onirique l’inspire pour son récit et c’est un sujet auquel il se consacre depuis quelques années déjà. « J’y accorde de l’importance depuis que j’ai 18 ou 19 ans. Je notais mes rêves à mon réveil. J’ai beaucoup lu et écrit là-dessus. Nous passons un tiers de notre vie à dormir. Une bonne portion y est réservée aux rêves, et c’est gratuit! », mentionne Patrick Blay, qui a passé son enfance et son adolescence à Saint-Bruno-de-Montarville. Il a notamment fréquenté les couloirs des écoles Mgr-Gilles-Gervais et Rabastalière.

Une version junior de Cré-O-Nirik est en préparation et pourrait voir le jour en 2021.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires