Les résidus domestiques dangereux désormais récupérés toute l’année

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Les résidus domestiques dangereux désormais récupérés toute l’année

Saint-Bruno-de-Montarville

Dans le cadre de la Semaine québécoise de réduction des déchets, la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville a annoncé qu’elle récupère désormais les résidus domestiques dangereux (RDD) toute l’année. L’Écocentre de Saint-Bruno a été entièrement rénové en 2010 et 2011.

En offrant le service de récupération des RDD toute l’année, soit douze mois au lieu de sept, la Ville croit que les quantités apportées augmenteront, et ce, pour une protection accrue de l’environnement. Pour ce faire, elle a procédé à l’ajout de personnel qualifié et à l’installation d’une nouvelle remise pour l’entreposage sécuritaire des résidus domestiques dangereux.

Les citoyens peuvent donc y disposer en tout temps de leurs RDD tels que peintures, huiles usées, aérosols, solvants, pesticides, acides, propane, néons, ampoules et piles. Rappelons que l’Écocentre est situé au 600, rue Sagard et qu’il est ouvert :

·      du lundi au vendredi de 7 h 30 à 12 h et de 13 h à 18 h;

·      les samedis, dimanches et jours fériés de 12 h à 18 h;

          ·      le site est fermé le 25 décembre et le 1er janvier.

Les résidus provenant des industries, commerces et institutions ne sont pas acceptés sur le site.

Pour plus d’informations sur les matières acceptées à l’Écocentre, visitez le site Internet www.stbruno.ca.

La récupération de RDD à Saint-Bruno

Rappelons que lorsque les résidus domestiques dangereux sont jetés avec les ordures et enfouis, ils dégagent des produits toxiques (plomb, nickel, cadmium, etc.) qui peuvent être très dommageables pour l’environnement, notamment par la contamination de l’eau et du sol.

Du 1er mai au 30 septembre 2010, 46 tonnes de RDD ont été apportées à l’Écocentre de Saint-Bruno, dont plus de 27 tonnes de peinture, 4 tonnes de piles et 3 tonnes d’huile.

Un nouveau réseau d’écocentres

Le plan directeur de gestion des matières résiduelles (PDGMR) de l’agglomération de Longueuil, adopté en juillet 2011, contient plusieurs mesures pour détourner les déchets de l’enfouissement, notamment la mise en place d’un réseau d’écocentres. En 2013, ce réseau comptera quatre écocentres pour desservir l’ensemble de sa population. L’Écocentre de Saint-Bruno est le premier à être réalisé. Pour de plus amples informations, le plan de gestion des matières résiduelles de l’agglomération de Longueuil est disponible via notre site Internet, www.stbruno.ca.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des