Les projets priorisés sont dévoilés à Saint-Basile-le-Grand

Les projets priorisés sont dévoilés à Saint-Basile-le-Grand

Les projets priorisés ont été dévoilés lors de la séance ordinaire.

Crédit photo : Courtoisie

Budget participatif 2016

Les Grandbasilois se sont prononcés dans le cadre du budget participatif 2016 et ont choisi leurs projets préférés, qui ont été dévoilés le 7 novembre lors de la séance ordinaire.

Le conseil municipal de la Ville de Saint-Basile-le-Grand a dévoilé les idées ayant reçu le plus d’appuis de la population, en prévision de l’adoption des prévisions budgétaires 2017 et du programme des dépenses en immobilisations incluant les projets à réaliser.

Dans les projets s’adressant à toute la population, l’aménagement d’une salle communautaire à l’étage supérieur de la sacristie a conquis le cœur des citoyens avec 567 points. Ce projet, d’une valeur de 180 000 $, était présenté par la présidente de la Fabrique, Josée La Forest, et appuyé par la Société d’histoire. Mentionnons qu’il s’agit d’une réalisation conditionnelle à une entente à intervenir avec le diocèse de Saint-Jean-Longueuil pour l’usage municipal du local communautaire.

Dans les projets s’adressant aux jeunes de 10 à 17 ans, c’est l’aménagement d’un circuit pour voitures téléguidées qui a reçu le plus de votes, accumulant 170 points. D’une somme de 20 000 $, le circuit pour voitures téléguidées est une idée d’Alexis Cassivi-Pelletier.

Une participation décevante
Au total, 347 personnes ont voté pour les projets s’adressant à l’ensemble de la population, alors que 69 jeunes ont fait entendre leur voix pour les idées s’adressant aux 10 à 17 ans, pour un total d’un peu plus 400 Grandbasilois, une participation décevante selon la municipalité. Une maigre participation citoyenne qui n’est pas passée inaperçue pour un jeune de la rue Daragon qui s’est empressé de le rappeler aux élus, lors de la Parole aux Grandbasilois : « Je me questionne sur le budget participatif. Vous n’êtes pas capable de taper les 350 votes. J’aimerais ça savoir ce que vous comptez faire pour mousser la participation de la population. J’aimerais ça avoir des éclaircissements », a-t-il mentionné, proposant de distribuer des livrets sur le budget participatif dans les épiceries. La mairesse suppléante, Me Guylaine Yelle, a rétorqué que les membres du conseil municipal étaient les premiers décus de ce résultat, stipulant que la municipalité offrait une belle publicité au budget participatif, sur les marquises de la ville, sur le site Internet de la municipalité, dans des kiosques consacrés au projet lors de fêtes municipales. « Il y avait eu un effet wow lors de la première année. Nous avons eu beaucoup moins de participants l’année dernière. Cette fois, l’intéret des citoyens a repris, mais pas comme on le pensait », souligne Mme Yelle. Le directeur général, Jean-Marie Beaupré, a admis les faits : « Ce n’est pas facile de savoir ce qui ne fonctionne pas. On ne pense pas que le projet n’est pas connu, mais il faut réfléchir sur l’intérêt des gens. »

Lors de la première année du budget participatif, il y avait eu 498 bulletins de vote pour une participation de 3,5 % des Grandbasilois pouvant voter, soit ceux âgés de 16 ans et plus. L’année dernière, 288 Grandbasilois âgés de 16 ans et plus ont fait entendre leur voix; 149 d’entre eux ont opté pour le vote électronique.

Les autres projets priorisés
En deuxième position des projets s’adressant à l’ensemble de la population, c’est la construction d’un pavillon sanitaire aux abords de la rivière Richelieu, pour un montant de 80 000 $, qui est arrivé au 2e rang avec 486 points. Au troisième échelon, avec 478 points, l’intéretê du public s’est porté sur la création d’une salle de spectacle (ssemi-permanente ou amovible) au Centre civique Bernard-Gagnon, pour un montant de 80 000$.  Le projet d’agrandissement et de rajeunissement du chalet Denis-Germain pour un montant de 180 000 $ s’est classé en quatrième position avec 447 points et la sécurisation des traverses pour piétons et cyclistes, pour un même budget, en cinquième position, récoltant 391 points.

Les projets jeunesse

Disposant d’un budget de 20 000 $, les autres projets retenus par les 10 à 17 ans dans l’ordre sont l’amélioration du planchodrome (129 points), l’acquisition d’une structure de jeu araignée (114 points), la mise en place d’un mur de graffitis (110 points) et la création d’une aire pour le disque volant-golf (91 points).

Pour une troisième année, la municipalité a choisi d’impliquer directement la population dans le processus démocratique en invitant les Grandbasilois de 10 ans et plus à proposer leurs idées représentant une dépense d’équipement ou d’aménagement pour un montant total consenti de 200 000 $.

 

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des