Les projets pour 2020, 2021 et 2022

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Les projets pour 2020, 2021 et 2022
Une majeure partie sera consacrée à la réfection des infrastructures, soit 37,5 millions sur la somme globale de 42,8 millions. (Photo : archives)

Programme triennal d’immobilisations de Saint-Basile-le-Grand

En marge de l’adoption de son budget 2020, la Ville de Saint-Basile-le-Grand a également adopté le Programme triennal d’immobilisations pour les années 2020-2021-2022. Celui-ci s’élève à 42 839 000 $.

Le Programme triennal d’immobilisations (PTI) prévoit des dépenses de 12,6 millions de dollars pour 2020. Pour l’instant, la Ville est éligible à des subventions de l’ordre de 1 250 000 $, mais d’autres projets seront admissibles. « Les demandes de subventions seront acheminées tout au long de l’année dans le but d’amoindrir l’impact du coût des travaux », indique la Ville.

Notons aussi que des dépenses de 14,8 millions et de 15,3 millions sont inscrites au PTI pour les années 2021 et 2022, respectivement.

En détaillant ces montants, force est de constater qu’une majeure partie sera consacrée à la réfection des infrastructures, soit 37,5 millions sur la somme globale de 42,8 millions.

Priorité à l’avenue du Mont-Bruno

Dans l’optique de poursuivre le plan d’intervention en infrastructures dont s’est dotée la Municipalité en 2018, une priorité est donnée à la réfection de l’avenue du Mont-Bruno [voir texte paru dans l’édition du 11 décembre du journal Les Versants] et une partie de la rue Champagne. À lui seul, ce projet est estimé à 6 700 000 $.

D’ailleurs, la Ville a adopté un changement de règlement en assemblée extraordinaire le 9 décembre afin d’augmenter une dépense et un emprunt en vue de ces travaux de réfection, le montant fluctuant de 3,75 millions à 6,7 millions.

Parmi les autres projets inscrits au PTI et liés aux infrastructures sur lesquels la Ville compte se pencher dans la prochaine année, notons la scarification du boulevard du Millénaire et l’élargissement de son passage à niveau (1,3 million), la mise en œuvre du plan de gestions des débordements (480 000 $) de même que la mise à niveau du planchodrome (550 000 $).

Depuis l’annonce de la somme réservée pour ce projet de planchodrome mis à jour, des citoyens n’ont pas hésité à poser quelques questions. Entre autres à propos des statistiques de fréquentation du planchodrome et aussi sur la possibilité d’organiser des compétitions d’envergure provinciale/nationale avec la mise à niveau du plateau d’activité.

Autres projets significatifs

Également au programme du PTI pour l’année 2020, Saint-Basile-le-Grand souhaite modifier les feux de circulation de la montée Robert (75 000 $), procéder à la réfection de la toiture et de la porte avant de l’édifice Jeannine Trudeau-Brosseau – le local du Club de la Gerbe dorée (100 000 $), remplacer les bancs des gradins de l’aréna Jean-Rougeau (200 000 $) et faire l’ajout de modules au parc Duquet (460 000 $). Un montant de 200 000 $ est aussi dans les plans pour le stationnement du parc Prudent-Robert. La réfection de la Maison des scouts, évaluée à 60 000 $, et l’installation d’un filet protecteur à l’aréna, une facture estimée à 8 000 $, sont aussi prévues.

Une somme de 321 000 $ est de plus indiquée pour le remplacement ou l’acquisition de matériel roulant au cours de l’année à venir. Par exemple, l’achat d’un minichargeur pour trottoir, au coût de 110 000 $, pour les Services techniques.

Une question d’éclairage

La Ville va aussi débourser des sommes considérables afin de modifier l’éclairage des terrains de soccer et de baseball du parc des Trinitaires (325 000 $), du sentier du parc Montpellier (118 000 $) et des terrains de soccer du parc du Ruisseau (350 000 $). « Une question de sécurité, assure le maire, Yves Lessard. Les normes ont changé, et nous ne sommes plus conformes. Les demandes étaient grandes pour changer ces éclairages. »

Parmi les autres projets mentionnés au PTI, il est intéressant de voir que la salle multifonctionnelle de l’église serait toujours dans les cartons, à des frais estimés à 200 000 $ en 2021 et à 400 000 $ en 2022.

Une patinoire extérieure quatre saisons au parc du Ruisseau serait envisagée pour 240 000 $, en 2021, alors qu’un circuit Pumpe Track est inscrit à 60 000 $ en vue de 2022. La reconstruction de la montée des Trinitaires (1,3 million) et la réfection de Grand Boulevard Est (2 millions) sont prévues pour 2022.

Des disparus

Enfin, il est à noter que le parc canin, le circuit de voitures téléguidées et le parc Anne-Hébert ne sont plus au PTI. Concernant ce dernier, c’est parce que le projet prendrait un aspect différent, de plus grande envergure, pour l’inclure au concept qui prendra la place de Maison Éthier. Quant au parc canin et au circuit de voitures téléguidées, le conseil municipal réfléchit encore sur l’emplacement de chacun avant de les officialiser.

Rappelons que ces chiffres ne sont pas des décisions, mais bien des intentions, voire des prévisions. Tantôt, ces projets peuvent se réaliser, tantôt peut-être pas; plus les années avancent, plus ces montants deviennent imprécis.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des