Les montagnes de la région seront protégées

Les montagnes de la région seront protégées

La ministre du Tourisme et responsable de la Montérégie, Nicole Ménard, était de passage dans la région, la semaine dernière, afin d’annoncer le lancement d’une vaste étude portant sur la préservation et la mise en valeur des Montérégiennes. Cette étude portera sur les montagnes qui nous entourent et mènera, en 2012, à un plan d’action global dans le but de protéger la faune et la flore qui s’y trouvent.

Le chaînon de neuf collines que sont les Montérégiennes est formé des monts Royal, Saint-Bruno, Saint-Hilaire Saint-Grégoire, Rougemont, Yamaska, Shefford, Brome et Mégantic. Le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, la Communauté métropolitaine de Montréal et les conférences régionales des élus (CRÉ) Montérégie Est, de Montréal, de l’Estrie et de Longueuil ont investi au total 110 000 $ pour la réalisation de l’étude.

Nature-Action Québec, qui est responsable de cette étude, déposera le rapport final en mai 2012. « La réalisation de ce projet revêt une importance particulière pour l’ensemble des partenaires. Il s’agit d’un élément fondateur d’une stratégie globale, permettant la mise en œuvre des meilleures interventions en vue d’un développement durable des collines Montérégiennes », a déclaré Arthur Fauteux, président de la CRÉ Montérégie Est.

Ces collines se doivent d’être protégées et mises en valeur pour permettre le développement de l’industrie récréotouristique de la région. « Nous souhaitons les conserver et les améliorer, a indiqué la ministre Nicole Ménard. Nous voulons faire en sorte que les visiteurs puissent continuer à visiter et à escalader nos montagnes. Ce sont des endroits vraiment appréciés des visiteurs. »

Le préfet de la MRC de la Vallée-du-Richelieu et maire de McMasterville, Gilles Plante, s’est dit ravi du lancement de cette étude. « Mettre en valeur la biosphère et la reconnaître, c’est très important. Étant natif de la région, j’ai grandi avec le mont Saint-Hilaire et c’est essentiel pour nous de garder intact le patrimoine que nous avons », a-t-il déclaré.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des