Les enseignes Bombardier Transport seront remplacées à Saint-Bruno

Photo de Gabriel Provost
Par Gabriel Provost
Les enseignes Bombardier Transport seront remplacées à Saint-Bruno
Saint-Bruno est le siège social et centre décisionnel d’Alstom pour la région Amériques. (Photo: Gabriel Provost)

Alstom changera officiellement les affichages sur ses édifices du quartier industriel de Saint-Bruno et installera son logo sur ses édifices pour remplacer celui de Bombardier Transport. 

Le géant européen, qui fabrique des trains partout à travers le monde, avait mentionné que son siège social pour les Amériques se trouvait à Saint-Bruno. Or, les logos de Bombardier Transport étaient encore visibles au moment de publier ces lignes sur l’édifice montarvillois de l’entreprise se situant en bordure de l’autoroute 30.

Alstom a cependant fait la demande pour remplacer les affichages pour les mettre à son image, une demande qui a été autorisée par le conseil municipal de Saint-Bruno lors de la séance ordinaire du 5 octobre dernier. 

Les enseignes de Bombardier Transport seront remplacées par celles-ci. Photo: capture d’écran)

Siège social des Amériques

Ce changement vient officialiser la nouvelle comme quoi Alstom compte garder son expertise à Saint-Bruno. En tout, ce sont près de 700 employés qui travaillent dans les deux installations d’Alstom à Saint-Bruno, qui sont le siège social pour la région des Amériques et le centre  de prototypage. L’entreprise française cherche présentement à combler une douzaine de postes à Saint-Bruno, qui sont pour la plupart dans des fonctions qui requièrent que le candidat ait cumulé plusieurs années d’expérience pour les occuper. 

700

C’est le nombre d’employés qui travaillent au sein des installations d’Alstom situées à Saint-Bruno dans les anciens bureaux de Bombardier Transport

En juillet dernier, la fermeture de l’usine d’Alstom de Sorel-Tracy avait fait en sorte que des travailleurs avaient été relocalisés aux installations de Saint-Bruno. 

Au total, Alstom compte plus de 4300 employés à travers le Canada, ainsi que 11 sites. Bombardier, qui s’est notamment départie de ses activités ferroviaires et de la C-Series, est passée en un an à 16 000 employés, alors qu’elle en avait environ 60 000 avant de procéder à sa restructuration. Désormais, l’entreprise qui fut un géant québécois de l’aviation et des chemins de fer a choisi de concentrer ses activités sur la production d’avions d’affaires. Le retrait des enseignes de Bombardier marque donc une transition, alors qu’elles étaient présentes sur les édifices depuis plusieurs années.

Croyez-vous que l’avenir d’Alstom passe par Saint-Bruno?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires