Les cols bleus de retour à 100 % et toujours protégés

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Les cols bleus de retour à 100 % et toujours protégés
Les cols bleus sont de retour au travail à 100 % mais avec une trousse de protection (Photo : archives)

Aux travaux publics, à Saint-Bruno-de-Montarville, tous les employés cols bleus réguliers sont de retour au travail à 100 % depuis le 19 mai dernier avec des mesures de protection renforcées.

La quarantaine de cols bleus à Saint-Bruno avait constitué deux groupes jusqu’au 19 mai pour travailler un jour sur deux afin de garantir une sécurité au travail face à la COVID-19 accrue.

Depuis le 19 mai, les horaires normaux ont repris, mais les mesures de protection sont toujours en place.

« On a distribué, à chaque employé, des masques, des visières, un aide mémoire pour nous rappeler les mesures émises par la santé publique, du Purell, des gants. On a fait attention à nous », explique au journal un des cols bleus de la ville.

Ceux-ci ont été accueillis par leurs gestionnaires mardi dernier. Ils se sont vus remettre une trousse comprenant les équipements de protection individuelle requis par la Santé publique et la

Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST).

« On a distribué, à chaque employé, des masques, des visières, un aide mémoire pour nous rappeler les mesures émises par la santé publique, du Purell, des gants. On a fait attention à nous. » – un col bleu de Saint-Bruno

Les lieux de travail sont balisés d’une signalisation et d’affiches de la CNESST qui rappellent les procédures importantes à suivre. Les pauses et les repas sont pris dans les ateliers et parfois, en périodes distinctes.

La semaine prochaine, les équipes recevront une vingtaine d’employés temporaires, souvent des étudiants, qui seront eux aussi informés et équipés pour éviter d’être contaminés.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des