Les Canadiennes ont décroché leur billet pour les 8 de finale!

Les Canadiennes ont décroché leur billet pour les 8 de finale!
L’équipe canadienne de soccer fémnine est déjà qualifiée pour les huitièmes de finale avant sa rencontre jeudi contre les Pays-Bas. (Photo : soccer Canada)

Le Canada s’impose lors de la première ronde de la Coupe du Monde féminine. Il a remporté le match 1-0 face au Cameroun grâce à une tête par la défenseure Kadeisha Buchanan lors d’un coup pied de coin. Nommée meilleure jeune joueuse de la Coupe du Monde en 2015, elle doit continuer à faire sa marque à chaque match en défense et offensivement.

Une collaboration de Cindy Walsh, ancienne joueuse de l’équipe canadienne de soccer

Une première victoire malgré beaucoup de stress, mais les filles n’ont pas été efficaces face aux Camerounaises. On a vu que les Canadiennes ont été incapables de maîtriser totalement le ballon et de cadrer leurs tirs. Après la victoire, il y a peu de temps pour préparer le prochain match contre la Nouvelle-Zélande. Les plus jeunes, qui en sont à leur premier tournoi majeur, savent maintenant à quoi s’attendre en ce qui concerne le jeu, l’atmosphère et l’adrénaline.

Kadeisha Buchanan

Parlons un peu de la joueuse du premier match, Kadeisha Buchanan. Elle a tout d’abord eu la chance d’intégrer la sélection jeune du Canada à 14 ans! La défenseure a déjà joué à tous les postes : ailière, milieu défensive, latérale, et sa taille, son physique et son instinct défensif sont d’excellents atouts. Buchanan a toujours une envie de contribuer au jeu offensif et de marquer des buts. Elle est aussi devenue une joueuse exemplaire pour les plus jeunes. Elle aime encourager les autres en séance d’entraînement, même si c’est juste pour rigoler un peu. On verra si elle peut continuer de faire son bout de chemin jusqu’à la coupe.

Contre la Nouvelle-Zélande

Les Canadiennes se sont imposées logiquement face aux quadruples championnes d’Océanie, grâce notamment à Nichelle Prince, auteure d’une passe décisive et d’un but. Jessie Fleming a ouvert la marque pour le Canada lors du 2match contre la Nouvelle-Zélande après un centre délivré de l’aile gauche par Prince à la 48 minute de jeu. Prince est la 10 joueuse différente à marquer et faire une passe décisive dans la même rencontre lors de cette Coupe du monde.

Le Canada a réussi à monter son jeu d’un cran avec beaucoup de collectif (jeu de possession 70 %) et surtout une animation offensive de grande qualité.

Gabrielle Carle

C’est la seule québécoise de l’équipe canadienne à qui Kenneth Heiner-Moller, le sélectionneur, a fait confiance pour amener l’équipe canadienne à la victoire à la Coupe du monde de soccer féminine.

Avec 22 tirs au but, comparé à 16 lors du premier match, le Canada doit chercher à créer plus d’opportunités devant la cage adverse dans la prochaine phase de la compétition. Il est à noter que le Canada a fait 12 tirs sans marquer en première demie, soit le plus grand nombre de tirs lors de ce mondial dans une première mi-temps. Janine Beckie est la seule joueuse à avoir tenté 10 tirs dans un match de ce mondial. Les deux victoires en première ronde du tournoi ont été un record pour les rouges.

Déjà en 8de finale

Déjà qualifiées pour les 8 de finale, les partenaires de Christine Sinclair disputeront la première place du groupe jeudi contre les Pays-Bas. La confiance est là, et il ne faut pas oublier que le Canada est invaincu depuis 10 matchs toutes compétitions confondues en 2019. Est-ce que le sélectionneur du Canada, Kenneth Heiner-Moller, va aligner ses meilleures joueuses? Peut-être donnera-t-il un peu de temps de jeu à la seule Québécoise Gabrielle Carle, qui en est à sa première Coupe du monde? Le Canada n’a jamais perdu dans les 12 derniers matchs contre les Pays-Bas (9 victoires, 3 matchs nuls), mais il ne faut pas penser que les championnes d’Europe en 2017 vont laisser la place aux Canadiennes.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des