Les arts en temps de pandémie

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Les arts en temps de pandémie
(Photo : courtoisie)

Studio de danse Marthyna

Le Studio de danse Marthyna a poursuivi ses activités pendant le confinement, offrant des cours à ses élèves.

La situation actuelle exige à tous et chacun de se réinventer, de s’adapter et même de repousser les limites; les arts n’y ont pas échappé. Les artistes ont été appelés à divertir la population pour adoucir le confinement. Il y a eu de nombreux spectacles en ligne, soit en direct sur des plateformes comme Zoom, YouTube et Facebook, ou encore des événements pré-enregistrés en distanciation sociale pour la sécurité de tous. Bref, tout a été mis en œuvre pour assurer une continuité, malgré tout.

Le Studio de danse Marthyna s’est efforcé lui aussi d’offrir des activités pour ses membres. Les cours ont migré vers Zoom; Marthyna a créé une page sur Patreon afin d’offrir des forfaits en fonction des budgets et besoins de chacun; plusieurs spectacles de danse orientale ont été offerts et présentés sur les médias sociaux. En moins d’une semaine après le début du confinement, les élèves du Studio de danse Marthyna avaient des options pour continuer leurs cours, que ce soit pour leur bien-être mental ou physique. « Toutes les écoles ont fait l’impossible pour leur survie, et pour leurs membres. Nous sommes convaincues que tout le monde aura des histoires à raconter à ce sujet, raconte la responsable du Studio de danse Marthyna, Martine Jetté. Tous ces changements ne se sont pas faits facilement. Il a fallu beaucoup de créativité, de motivation et de discipline. »

La passion est toujours là malgré les embûches! D’ailleurs, Marthyna a participé au concours de danse orientale en ligne Hamilton Belly Dance Competition dans la catégorie folklore en présentant un numéro traditionnel ghawazee. C’est samedi le 27 juin que les rangs ont été dévoilés. Le Studio de danse Marthyna s’est classé en tant 3e coureur de la catégorie. Les gens peuvent assister au spectacle de célébration qui met en vedette les différents gagnants ainsi que les juges. « L’avantage d’une compétition en ligne est qu’elle a permis à des artistes de partout dans le monde de participer, offrant une magnifique variété de styles, souligne Martine Jetté. C’est un bel honneur de s’y classer! Toute l’équipe du Studio est derrière Marthyna! »

Enfin, pour clore l’année, le Studio de danse Marthyna a présenté un spectacle gratuit sur Facebook mettant en vedette quelques artistes de l’école et des amis du Studio de danse Marthyna le 4 juillet dernier sur la page Facebook de l’organisme culturel. L’événement était gratuit, mais un lien était affiché pour offrir un pourboire aux artistes ou encourager l’organisme sans but lucratif. Véronique Bruneau, Clean Sweep, Jennifer Desbiens, Jérome Marion, Marthyna et Les Shuvanies étaient en vedette de ce rendez-vous. « Le but est de célébrer les arts et la beauté du monde! »

Le Studio de danse Marthyna est un organisme sans but lucratif de Saint-Basile-le-Grand, partenaire reconnu par la Ville. Sa mission est de faire connaître les différentes facettes de la danse orientale, communément appelé baladi, mais également d’offrir une discipline saine et amusante pour se mettre en forme en tonifiant les muscles, en amélioration la posture et la souplesse des articulations. Le Studio de danse Marthyna est la seule école au Québec à offrir de la danse orientale tribale et fusion ainsi que l’improvisation synchronisée de groupe.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des