Résultats des élections fédérales 2019

Suivez les résultats des élections fédérales 2019 dans votre circonscription en consultant notre page d'accueil.

Voir les résultats

L’engouement pour le BMX

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
L’engouement pour le BMX
Alexia Vaillancourt, championne du Québec dans la catégorie 13-14 ans avec son club BMX Rive-Sud. (Photo : courtoisie)

Du côté de la relève au sein de la Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC), une athlète de la formation BMX Rive-Sud, Alexia Vaillancourt, qui s’entraîne sur les pistes de Saint-Bruno, s’est vue attribuer la récompense d’athlète du mois d’août et a fini première au classement de la Coupe du Québec.

La pilote de la formation BMX Rive-Sud, Alexia Vaillancourt, a fait preuve d’une constance irréprochable lors du mois d’août avec cinq victoires sur les six manches auxquelles elle a participé ce mois-ci. Après des victoires devant famille et amis à Saint-Bruno-de-Montarville, la pilote qui court chez les filles de 13-14 ans a ajouté deux victoires lors des manches présentées à Bromont avant de finir avec une médaille d’or à Gatineau. Elle a toutefois vu sa séquence de victoires être brisée lors de la deuxième manche présentée à Gatineau, puisqu’elle a pris le deuxième rang. Après ses victoires, elle prenait une sérieuse option sur le titre de championne de la Coupe du Québec, ce qui s’est confirmé deux courses plus tard.

« Il commence à y avoir une belle effervescence autour de ce sport et de plus en plus d’inscriptions avec toute la famille. » – Carl Vaillancourt

Pour ses résultats, la FQSC a décerné à la cycliste de la formation BMX Rive-Sud le titre de l’athlète de la relève du mois d’août dans le secteur BMX. Elle succède au jeune pilote Édouard Proulx, qui s’est hissé dans le top 40 aux Championnats du monde en Belgique au mois de juillet.

Un début en famille

« J’ai commencé le BMX à 10 ans. Mon frère et mon père en faisaient, alors je les regardais à leur entraînement, ensuite je m’y suis mise », explique-t-elle au Journal. Quatre fois par semaine, avec les compétitions, elle déboule les pistes de terre et d’asphalte. « Mon objectif est de faire des compétitions en Ontario l’an prochain dans la catégorie 15 – 16 ans. C’est certain qu’en 2024, j’aimerais être aux Jeux olympiques qui se dérouleront à Paris. » Pour arriver à son objectif, elle suit les exploits de son idole, la championne américaine dans la discipline, Alice Post.

Alexia Vaillancourt est l’exemple de l’engouement qu’il y a au Québec pour le BMX. Une passion qui se partage de plus en plus en famille.

L’engouement pour le BMX

Le BMX et le vélo de montagne semblent gagner en popularité au Québec. « En un an, nous sommes passés de 325 membres à 349. Il commence à y avoir une belle effervescence autour de ce sport et de plus en plus d’inscriptions avec toute la famille » explique aux Versants Carl Vaillancourt, porte-parole de la FQSC.

Le BMX semble de plus en plus se démocratiser au Québec en même temps que les pistes de BMX, qui sont rénovées ou même installées de plus en plus dans les municipalités. Rappelons que la Ville de Saint-Bruno a construit sa piste de BMX dans le parc Marie-Victorin dans l’objectif des Jeux du Québec.

Aujourd’hui, le Club de BMX Rive-Sud en a fait son terrain de jeux et y organise plusieurs activités d’initiation. La FQSC l’utilise aussi pour l’organisation de la Coupe du Québec. Les deux pistes sont aussi accessibles à tous gratuitement.

Avec tous ces efforts « l’engouement pour le BMX est sur le point de dépasser celui du secteur routier et les résultats commencent à se faire sentir sur les plans provincial, national et international », d’indiquer M. Vaillancourt.

Pour Alexia, qui a 14 ans, les compétitions de niveaux national et international devraient commencer l’an prochain si elle continue de se distinguer de cette manière.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des