L’École de la Mosaïque souffle 20 bougies

Par Marianne Julien
L’École de la Mosaïque souffle 20 bougies
L’École de la Mosaïque a été agrandie il y a cinq ans. (Photo : Courtoisie)

Ce jeudi 16 mai, l’École de la Mosaïque à Saint-Basile-le-Grand soulignera son 20e anniversaire avec les anciens de l’établissement.

À partir de 17 h, les anciens, que ce soit des élèves, des enseignants, des employés ou des parents, sont invités à célébrer. Ils auront l’occasion de découvrir et de revivre de nombreux souvenirs par la visite de leur « alma mater ». Il y aura également de l’animation sur la cour, tels des jeux gonflables, du maquillage et des sculptures de ballons.

Des dignitaires, dont la présidente de la Commission scolaire des Patriotes, Hélène Roberge, et le maire de Saint-Basile, Yves Lessard, seront présents.
20 ans d’histoire

En deux décennies, l’École de la Mosaïque a beaucoup changé, selon la directrice générale par intérim, Martine Larochelle. Celle-ci faisait partie des onze enseignants qui ont quitté l’École Jacques-Rocheleau pour fonder la nouvelle école au tout début, avec Francine Lelièvre comme directrice. « Elle disait que c’était un cadeau que la commission scolaire lui faisait, parce qu’elle était en fin de carrière et on lui donnait une école toute neuve », de raconter Mme Larochelle.

« On est très fiers de notre école et on a un fort sentiment d’appartenance. »

– Martine Larochelle

Après 15 ans d’existence, l’école a doublé de capacité grâce à l’agrandissement, passant d’environ 330 élèves à 570. Cet agrandissement permettait de mieux répondre aux besoins des citoyens en raison du secteur qui se développait. « Pendant les travaux, chapeautés par la directrice Lyne d’Auteuil, l’équipe qui était là s’est vraiment serré les coudes parce qu’on était parfois deux enseignants dans un local, parce qu’on préférait garder les élèves ici », ajoute-t-elle.

Selon Mme Larochelle, cet agrandissement a donné un nouveau visage à l’école, notamment grâce à l’atrium, un espace qui se trouve entre les deux parties des lieux : « C’est un endroit très éclairé qu’on aime beaucoup, ça apporte beaucoup de luminosité à l’école, c’est comme une autre dimension. »

Bien que le parc-école ait été réduit dû à cause de l’agrandissement, l’école dit toujours travailler à la recherche de moyens pour améliorer son aménagement.

Un cœur qui ne change pas
Même après le passage de plus de 1800 élèves entre ses murs, la mission de l’École de la Mosaïque reste centrale. « On est très fiers de notre école et on a un fort sentiment d’appartenance, souligne Martine Larochelle. On a toujours aimé que les parents s’impliquent dans l’école et que nos élèves s’y sentent chez eux. » Elle précise : « Et il ne faut pas passer sous silence le travail d’une équipe engagée, qui jour après jour veille au développement du potentiel de chacun dans un esprit de bienveillance et de dépassement. »

L’équipe de l’École de la Mosaïque espère donc que les anciens et la population viendront en grand nombre à cet anniversaire.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des