Le visage du couvre-feu

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Le visage du couvre-feu
Le visage du couvre-feu, sur l'A-30 un samedi soir. (Photo : Frank Jr Rodi)

COVID-19

Amorcé le 9 janvier, le couvre-feu implanté entre 20 h et 5 h se poursuit au Québec jusqu’au 8 février. Seuls les travailleurs essentiels peuvent encore sortir durant cette période.

Samedi soir, notre journaliste s’est aventuré en voiture dans les rues de nos municipalités. Des artères abandonnées pour un samedi soir. Lors d’un trajet de près de trois heures, six véhicules de la Régie intermunicipale de police Richelieu – Saint-Laurent ont été croisés entre Mont-Saint-Hilaire et Saint-Basile-le-Grand. Certains en déplacement sur la route 116, d’autres aux aguets dans des stationnements vides. À Saint-Bruno-de-Montarville, le Service de police de l’agglomération de Longueuil n’a pas été aperçu.

Tempête de neige oblige, les déneigeuses étaient en action. Surtout sur les autoroutes.

En chemin, nous avons aussi vu une voiture de taxi, deux trains de marchandises et la 99 au coin du boulevard Clairevue et de la rue Montarville. Par ailleurs, c’est à Sainte-Julie que les citoyens se déplacent le plus, surtout sur le chemin du Fer-à-Cheval, où il y a des dépanneurs avec stations d’essence encore ouverts durant le couvre-feu.

Quelques photos qui illustrent que le couvre-feu semble être respecté sur le territoire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires