Résultats des élections fédérales 2019

Suivez les résultats des élections fédérales 2019 dans votre circonscription en consultant notre page d'accueil.

Voir les résultats

Le temps de partager ses surplus

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Le temps de partager ses surplus
Des rendez-vous pour partager les surplus de vos potagers existent à Saint-Basile-le-Grand et Saint-Bruno-de-Montarville. (Photo : archives)

Les Incroyables comestibles

Les citoyens de Saint-Basile-le-Grand sont invités à partager et échanger leurs surplus de potager aujourd’hui, le 26 juillet. Rendez-vous lors d’un 5 à 7 (de 17 à 19 h) à la halte du Village.

À Saint-Basile-le-Grand, les 5 à 7 de la halte du Village pour le partage de récoltes se déroulent tous les vendredis.

« L’objectif, c’est de promouvoir l’indépendance alimentaire de nos citoyens, de se nourrir sainement et de manger le plus local possible. » – Yasmine Bourgoin-Roberts

L’Action pour un environnement sain (APES) collabore avec la Municipalité de Saint-Basile-le-Grand dans ce projet. Un premier rendez-vous a eu lieu la semaine dernière pour lancer la saison, avec une dizaine de personnes qui ont répondu à l’appel et quelques passants, attirés par l’événement. L’APES est d’ailleurs sur place pour distribuer les différentes récoltes des plates-bandes publiques. « En ce début de saison, nous avons du kale, des radis, de la bettacarde, quelques fines herbes, répond la responsable du 5 à 7 de la halte du Village, Yasmine Bourgoin-Roberts, de l’APES. Mais plus la saison avancera, plus les récoltes seront abondantes et variées. »

Depuis le printemps 2018, des plates-bandes publiques à Saint-Basile-le-Grand sont situées à proximité du chalet Denis-Germain (la Maison des jeunes La Butte) et de la maison scoute Le Castor dévoué. En plus du kale, du radis et de la bettacarde, ces potagers disponibles à la population offrent aussi tomates, carottes, cerises de terre, rhubarbe, lavande et diverses fines herbes.

Participation des jardiniers locaux

L’APES interpelle la population qui jardine à la maison ou encore en jardins communautaires à partager aussi ses récoltes à la halte du Village tous les vendredis. « L’objectif, c’est de promouvoir l’indépendance alimentaire de nos citoyens, de se nourrir sainement et de manger le plus local possible. C’est une belle façon d’échanger non seulement des fruits et légumes frais, mais de partager aussi des connaissances, des techniques de jardinage, des recettes, des alternatives à la malbouffe. Ça incite également les jardiniers à montrer les résultats de leurs potagers maison », explique Yasmine Bourgoin-Roberts, questionnée par Les Versants.

Rappelons que sur le territoire grandbasilois, les sites pour le jardinage communautaire sont aménagés aux parcs des Cheminots et Duquet.

Cette activité familiale gratuite, le partage des récoltes, s’inscrit dans le cadre de l’adhésion de la Ville de Saint-Basile-le-Grand au mouvement Les Incroyables comestibles, un projet communautaire visant à accroître la consommation d’aliments frais et sains, réduire le gaspillage alimentaire et renforcer la solidarité sociale.

Ateliers culinaires pour les enfants

Toujours dans le cadre du 5 à 7 de la halte du Village, les enfants sont invités à 17 h 30 et à 18 h 30 à venir préparer une recette différente chaque semaine avec des aliments frais des jardins.

Visitez la page Facebook « Jardine ta ville », gérée par l’APES, afin de suivre l’état des plates-bandes publiques, d’échanger à propos du partage de récoltes, de trouver des suggestions de recettes et bien davantage.

Les 5 à 7 de la halte du Village doivent se tenir jusqu’au 18 octobre 2019 et se déroulent beau temps, mauvais temps. « Il n’est pas nécessaire de toujours aller à l’épicerie. Les ressources sont là, disponibles; il suffit d’en profiter », ajoute Yasmine Bourgoin-Roberts.

Nourriture à partager à Saint-Bruno

Un rassemblement semblable existe aussi à Saint-Bruno-de-Montarville. Le projet, chapeauté par le Centre d’action bénévole (CAB) Les p’tits bonheurs, en collaboration avec la ville, vise à accroître la consommation d’aliments frais et sains et à tisser des liens pour renforcer la solidarité sociale. Le rendez-vous de partage se déroule tous les jeudis après-midi, de 14 à 16 h. Un kiosque sur le terrain du CAB est mis à la disposition des citoyens afin de partager les surplus de leurs récoltes. Ils peuvent ainsi échanger, partager ou encore se servir librement et gratuitement de fruits et légumes frais. C’est gratuit et ouvert à tous. L’activité sera annulée en cas de forte pluie.

La municipalité de Saint-Bruno est également partenaire, grâce aux plates-bandes gourmandes. En effet, dans le cadre de sa Politique de ville nourricière, Saint-Bruno adhère au projet des Incroyables comestibles et donne le surplus de ses plates-bandes comestibles au CAB Les p’tits bonheurs pour le comptoir alimentaire. Elle encourage d’ailleurs ses citoyens à faire de même.

QUESTION AUX LECTEURS : Que faites-vous avez les surplus de vos potagers?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des