Le SPAL lance un dialogue avec les citoyens

Le SPAL lance un dialogue avec les citoyens

Le SPAL désire connaître les besoins de la population, mais aussi sa perception envers le service de police.

Crédit photo : Marianne Julien

Le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) a annoncé le lancement d’un dialogue avec les citoyens des cinq villes de l’agglomération.

Le SPAL a fait l’annonce de ce « dialogue public sans précédent » ce mardi, en compagnie des élus et de l’Institut du Nouveau-Monde (INM), qui sera responsable des consultations.

Le service de police dit vouloir consulter la population afin de connaître l’opinion des gens sur la qualité de leurs services. « En consultant directement les citoyens nous souhaitons mieux comprendre leur expérience et leur perception à notre égard, informe le directeur du SPAL, Fady Dagher. L’exercice devrait nous permettre de faciliter davantage la collaboration et ultimement améliorer la qualité de vie de tous et chacun. »

Un changement de culture

Cette démarche poursuit divers objectifs, dont celui de renforcer le lien de confiance et de proximité entre les citoyens et les agents, mais aussi d’accompagner un changement de culture au sein du service de police, puisqu’il semble de plus de 70 % des interventions sur le territoire ne sont pas liées à des infractions criminelles.

« En consultant directement citoyen nous souhaitons mieux comprendre leur expérience et leur perception à notre égard. » – Fady Dagher

« Ce changement de culture est nécessaire, car l’approche traditionnelle de combattant du crime a atteint ses limites tant sur le plan de l’efficacité de la répression du crime que sur la légitimité aux yeux des citoyens », d’ajouter le directeur. Selon lui, il faut désormais avoir une approche plus sociale.

Dates des consultations

Dès aujourd’hui, et ce jusqu’au 30 avril, un questionnaire en ligne sera ouvert à tous les citoyens et toutes les personnes qui ont des activités sur le territoire de l’agglomération sur le site de l’INM. « Les objectifs sont de comprendre leurs expériences et leurs interactions, de saisir leur perception et de recueillir leurs attentes et leurs pistes d’amélioration par rapport au service de police », indique Julie Caron-Malenfant, directrice générale de l’INM.

En avril auront lieu dix forums de discussion dans les cinq villes de l’agglomération. Six d’entre eux s’adresseront spécialement aux citoyens et quatre autres aux représentants des organisations. À Saint-Bruno, le forum citoyen aura lieu le jeudi 4 avril, et le forum des organisations le lundi 8 avril au Centre Marcel-Dulude.

« Nous croyons que le SPAL, en ayant une meilleure compréhension des perceptions de la population de l’agglomération, aura tous les outils en main pour accroître davantage la qualité de vie des citoyens, ajoute Julie Caron-Malenfant. J’invite tous les citoyens du territoire à saisir cette occasion unique d’exprimer leurs attentes pour faire du SPAL un service à leur image.

L’INM remettra son rapport public vers la fin juin. Le SPAL se servira des recommandations afin de nourrir son futur plan stratégique qui devrait être dévoilé l’automne prochain. « On est en train de développer notre plan stratégique qui va s’étendre sur plusieurs années, indique Fady Dagher. Le rapport va me situer sur les priorités du territoire, la perception des gens, les besoins, etc. et on va agir en conséquence. »

Toutes réponses et pistes de solution des citoyens sont alors les bienvenues dès aujourd’hui en ligne, puis en personne en avril.

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des