Le ski s’adapte de nouveau à la pandémie

Le ski s’adapte de nouveau à la pandémie
Les voitures affluent toujours au mont Saint-Bruno pour profiter du beau temps sur les pistes. (Photo : Gabriel Provost)

Le centre de ski Saint-Bruno, à l’instar des autres stations à travers la province, demeure ouvert avec plusieurs changements suite aux dernières mesures prises par les autorités de santé publique pour maîtriser la crise de la COVID-19.

Un texte de Gabriel Provost

Plusieurs mesures ont dû être mises de l’avant pour assurer la sécurité de tous les clients qui vont pratiquer leur sport au mont Saint-Bruno. Avant d’arriver à la station, les skieurs doivent s’être procuré des billets en ligne afin de pouvoir entrer. Une fois dans le stationnement, les visiteurs peuvent enfiler leur équipement dans des tentes chauffées pour éviter d’entrer dans un bâtiment ou de s’habiller dans l’espace restreint d’une voiture. D’ici au 8 février, et fort probablement jusqu’à la fin de la saison 2020-2021, les skieurs doivent également porter un couvre-visage durant l’entièreté de leur visite.

« On est très satisfaits de la saison malgré toutes les mesures qu’on doit mettre en place. » – Stéphanie Grenier

Accès intérieur restreint

Du côté des installations intérieures, Ski Saint-Bruno s’est assuré que les sportifs puissent avoir accès à l’essentiel pour être en sécurité sur les pistes. L’aiguisage est toujours possible et la location d’équipement est ouverte aux personnes qui n’ont pas tout le matériel nécessaire pour pratiquer l’activité. Cependant, une plage horaire doit être réservée pour avoir accès au comptoir de location d’équipement afin d’éviter que trop de personnes s’y rendent en même temps. La boutique qui se situe dans le chalet principal est fermée, mais selon la directrice marketing et expérience invités chez Ski Saint-Bruno, Stéphanie Grenier, « les clients peuvent commander au téléphone et venir chercher les articles à la porte. Et pour ceux qui ont oublié des mitaines, un cache-cou ou une cagoule, un dépanneur-express a été mis en place à l’extérieur. »

Pour ce qui est du restaurant, qui se situe dans le chalet principal au bas des pistes, la direction a pris la décision de maintenir certaines de ses activités, remplaçant notamment le menu habituel par un menu prêt-à-emporter, à l’image des autres établissements du même type ailleurs dans la province. Mme Grenier indique d’ailleurs qu’on ne peut pas manger ou boire à l’intérieur. « Il faut vraiment tout faire à l’extérieur. Cette année la montagne est faite que pour skier ou faire de la planche à neige et rien d’autre. »

Les cours de ski, qui étaient donnés par l’école sur neige, ont été annulés au moins jusqu’à la fin du couvre-feu, soit le 8 février. Malgré tout, Stéphanie Grenier croit que la saison actuelle se déroule relativement bien. « On est très satisfaits de la saison malgré toutes les mesures qu’on doit mettre en place. On est simplement heureux de demeurer ouverts pendant la pandémie et de continuer à opérer la station de ski. »

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires