Le SARS prend de l’expansion

Le SARS prend de l’expansion

Le SARS est reconnu pour sa gestion de la surpopulation des chats.

Crédit photo : Archives

Bonne nouvelle pour les Services animaliers de la Rive-Sud (SARS), ils viennent de signer une entente avec la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Les SARS vient d’entériner la signature de cette entente pour des services de gestion animalière sur leur territoire.

Saint-Jean-sur-Richelieu se joint donc aux villes de Saint-Bruno-de-Montarville, Longueuil et Boucherville, qui ont appuyé le démarrage de l’organisme. « Cet engagement prouve que la Ville est déterminée à mettre en place une gestion animalière responsable et éthique sur son territoire », commente Anny Kirouac, directrice générale des SARS.

Le contrat, qui sera d’une durée de 10 ans à partir du 1er janvier 2019, prévoit l’aménagement d’une succursale à Saint-Jean-sur-Richelieu. Il n’est toutefois pas encore possible de connaître les détails sur la nature et l’emplacement de celle-ci.

14 000

C’est le nombre d’animaux que les SARS a sauvés depuis 2012

Un organisme reconnu

L’organisme se dit comblé d’avoir été sélectionné à la suite d’un processus d’évaluation et de sélection rigoureux par le comité de sélection de la Ville.

« SARS a été reconnu pour son expertise, son excellente réputation, son haut niveau de services ainsi que sa capacité à offrir un programme complet et efficace de gestion de la surpopulation des chats », se félicite Anny Kirouac.

L’organisme œuvre depuis 2012 dans l’accueil, les soins et l’hébergement temporaire des animaux de compagnie errants ou abandonnés des villes partenaires. Il soutient qu’à ce jour il a sauvé près de 14 000 animaux.

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des