Le retour de l’Opération Nez rouge

Le retour de l’Opération Nez rouge

L’Opération Nez rouge de la vallée du Richelieu propose aux automobilistes une option à la fois attrayante et sécuritaire pour rentrer à la maison.

Crédit photo : Archives

Vallée du Richelieu

La 26e campagne d’Opération Nez rouge de la vallée du Richelieu sera en service durant 17 soirs étalés du 30 novembre au 31 décembre. Plus de 250 bénévoles de la région assureront le succès de ce service de raccompagnement.

L’Opération Nez rouge sera en fonction le 30 novembre, ainsi que les 1er, 6, 7, 8, 13, 14, 15, 20, 21, 22, 24, 25, 27, 28, 29 et 31 décembre.

Dans la vallée du Richelieu, Opération Nez rouge couvre le territoire de Saint-Bruno-de-Montarville, Saint-Basile-le-Grand, Sainte-Julie, McMasterville, Mont-Saint-Hilaire, Otterburn Park, Beloeil, Saint-Marc-sur-Richelieu, Saint-Charles-sur-Richelieu, Saint-Jean-Baptiste, Saint-Amable, ainsi que Saint-Mathieu-de-Beloeil.

« Ne les laissez pas prendre le volant s’ils ont bu. » – Évelyne Cazelais

La meilleure idée de la soirée!

L’Opération Nez rouge de la vallée du Richelieu propose aux automobilistes une option à la fois attrayante et sécuritaire pour rentrer à la maison. Soutenue par ses partenaires provinciaux, la Société de l’assurance automobile du Québec et Desjardins, mais également par plusieurs collaborateurs locaux, l’Opération Nez rouge de la vallée du Richelieu offrira sa populaire formule de raccompagnement qui combine chaque année plaisir, découvertes et anecdotes mémorables. En effet, l’organisme fait appel à sa présence bien ancrée dans l’imaginaire collectif et les traditions de la période des Fêtes pour convier la population à se joindre à sa grande famille. En démarrant cette 26e saison de raccompagnement, il déploie une campagne publicitaire évocatrice dont le thème est « La meilleure idée de la soirée! »

Un service par et pour la communauté

Depuis le premier soir de raccompagnement de décembre 1992, l’Opération Nez rouge de la vallée du Richelieu a fait bien du chemin. Du nombre impressionnant de kilomètres parcourus aux milliers de raccompagnements offerts par des milliers de bénévoles, le bilan des activités révèle une volonté toujours renouvelée de rendre les routes de la région plus sécuritaires. « L’Opération Nez rouge de la vallée du Richelieu prend vie chaque année grâce à la contribution exceptionnelle de centaines de personnes, mentionne son coordonnateur, Daniel Doucet. Qu’il s’agisse de nos incomparables bénévoles, des centaines d’utilisateurs avisés, de nos nombreux partenaires, l’effort collectif pour améliorer le bilan routier, entre autres dans la vallée du Richelieu, a de quoi nous rendre tous très fiers! »

Selon M. Doucet, se joindre à cette grande famille de bénévoles va au-delà du simple geste pour la sécurité routière, c’est l’opportunité de participer à une tradition de la période des Fêtes.

Partenaire indissociable de cette aventure, la Société de l’assurance automobile du Québec se dit fière de l’association qui se répète une autre fois cette année. « Montrez à vos proches que vous tenez à eux. Ne les laissez pas prendre le volant s’ils ont bu et offrez-leur une solution de rechange, et ce, peu importe le temps de l’année », soutient la représentante de la SAAQ, Évelyne Cazelais.
Autre partenaire, Desjardins fait route commune avec l’Opération Nez rouge depuis ses débuts pour améliorer le bilan routier lors du temps des Fêtes. C’est d’ailleurs pour souligner l’apport essentiel des milliers de bénévoles qui enfilent leur dossard rouge chaque année que Desjardins remettra un montant maximum de 50 000 $ à la jeunesse et au sport amateur; somme qui sera redistribuée entre les centrales locales, selon la participation bénévole.

À nouveau cette année, la Centrale des bénévoles est située, pour une 12e reprise, au 108, rue Provencher, à Mont-Saint-Hilaire. Le service de raccompagnement sera disponible au 450 467-4011.

Rappel

Il s’est effectué 826 retours à la maison pendant la 25e campagne d’Opération Nez rouge dans la vallée du Richelieu. Près d’une centaine de moins qu’en 2016 (923), et aussi un peu moins que les 873 raccompagnements de 2015. Pour le coordonnateur d’Opération Nez rouge dans la vallée du Richelieu, Daniel Doucet, la 25e campagne de raccompagnement de l’Opération Nez rouge de la vallée du Richelieu s’est tout de même terminée par un bilan positif.

L’Opération Nez rouge est un organisme à but non lucratif dont la mission est de valoriser l’adoption d’un comportement responsable dans toutes situations de facultés affaiblies par une approche citoyenne non moralisatrice, en offrant un service de raccompagnement accessible dispensé par et pour la communauté, dont les retombées financières profitent à des organismes locaux se consacrant à la jeunesse ou au sport amateur et en réalisant d’autres programmes de sensibilisation. « Pour une 14e année, le Club optimiste de McMasterville agira comme maître d’œuvre. Les retombées financières de la réalisation de l’Opération Nez rouge dans la vallée du Richelieu sont importantes pour les jeunes de notre région », souligne la présidente du Club optimiste de McMasterville, Lucille Veilleux.

QUESTION AUX LECTEURS :
Avez-vous déjà utilisé les services de l’Opération Nez rouge?

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des