Le projet des Fêtes de Sarah Jolicoeur

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Le projet des Fêtes de Sarah Jolicoeur
La Grandbasiloise Sarah Jolicoeur s’adonne aussi aux courses à obstacles. (Photo : archives)

« Noël scintillant »

Sarah Jolicoeur, la jeune femme qui avait fait les manchettes à Halloween avec son projet de carte interactive, a répété son initiative en décembre. « Noël scintillant » se veut un concept similaire, mais cette fois pour dénicher les maisons décorées près de chez vous.

« J’ai lancé le projet « Noël scintillant » bénévolement. Il a pour but de permettre aux citoyens de trouver des quartiers particulièrement magiques pour faire une balade, à pied ou en voiture », résume la Grandbasiloise sur le site Internet de son projet.

Au début du mois de décembre, elle avait accumulé près de 860 adresses inscrites, dont 245 sur la carte de la Montérégie. Maintenant que le temps des Fêtes et décembre est derrière nous, Sarah Jolicoeur dénombre plus de 1525 demeures répertoriées à travers les cartes des régions administratives du Québec.

Des adresses de Saint-Basile-le-Grand apparaissent à 66 occasions, alors que des Montarvillois ont inscrit leur résidence près de 40 fois. En comparaison, le projet de cartes pour la soirée du 31 octobre avait rallié quelque 217 adresses en sol grandbasilois et 135 autres à Saint-Bruno-de-Montarville. La principale intéressée avait alors enregistré à la main 10 000 adresses répertoriées à travers la province. « Le projet de Noël s’est plutôt bien passé, malheureusement je n’ai pas eu un aussi bon niveau de participation que pour le projet d’Halloween », reconnaît Sarah Jolicoeur, qui apprécie se balader avec sa mère pour observer les décoration de Noël.

« Le projet de Noël avait pour but de permettre aux familles québécoises de se créer des petits rallyes de décorations de Noël. » – Sarah Jolicoeur

Bien qu’elle ait repris son idée de carte d’Halloween pour la transposer durant le temps des Fêtes, l’universitaire s’est aussi inspirée de l’expérience sur la féerie des lumières que permet de vivre l’entreprise Illumi. Une activité assez dispendieuse, selon elle. « Mon projet permet aux familles de profiter d’une expérience similaire, mais gratuitement. »

Interrogée par le Journal de Saint-Basile, Sarah Jolicoeur revient sur son initiative : « Le projet de Noël avait pour but de permettre aux familles québécoises de se créer des petits rallyes de décorations de Noël : partir à pied ou en auto et trouver les maisons décorées affichées sur la carte. Plusieurs personnes m’ont écrit pour me dire qu’elles sont allées explorer leur ville avec la carte pour trouver les plus belles maisons. »

Un projet qui aura procuré à celle qui s’adonne à la course à obstacles fierté et bonheur. « [J’ai reçu] des courriels de familles qui disent qu’elles sont allées se promener dans le voisinage et que la carte leur a été utile pour trouver de jolies maisons », poursuit l’étudiante au HEC Montréal en administration des affaires.

Quelle est la suite maintenant pour Sarah Jolicoeur? Chose certaine, l’étudiante ne chômera pas. « Pour le début de 2021, je dois bien sûr étudier pour ma session universitaire en cours. L’été 2021 s’annonce assez fou aussi, concernant les courses à obstacles! Donc je dois m’entraîner en prévision de la saison de courses qui vient. »

QUESTION AUX LECTEURS :

Les lumières de Noël vous ont-elles réconforté en temps de pandémie?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires