Le pic des hospitalisations de patient atteint de la COVID-19 serait atteint au Québec

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Le pic des hospitalisations de patient atteint de la COVID-19 serait atteint au Québec
François Legault, premier ministre du Québec. (Photo : capture d'écran - CPAC)

Avec l’arrêt des tests PCRpour une grande partie de la population, il est difficile de donner des chiffres précis du nombre de personnes qui ont contracté la COVID-19 dans les dernières 24 h. Cependant, le Québec enregistre une hausse des morts lors de la dernière journée de 98 personnes portant le bilan depuis le début de la pandémie au Québec à 12 639. Les hospitalisations restent nombreuses mais sont en baisse avec un total de 3 411 personnes hospitalisées en lien avec la COVID-19 dont 285 personnes en soins intensifs.

Même si François Legault, premier ministre du Québec, a annoncé aujourd’hui le pic des hospitalisations, il a aussi mentionné que « pour l’instant, on est au pire de la pandémie. On va suivre les projections des prochaines semaines. Pour l’instant la situation est très difficile dans les hôpitaux. »

C’est ainsi qu’aucune autre mesure d’assouplissement n’ait à envisager pour le moment. « La santé publique dit que si on le faisait, il y aurait un risque réel d’augmenter les hospitalisations. »

Pour le moment, seul la levée du couvre-feu et la reprise des classes ont été autorisées. L’autorisation des sports collectifs ou encore l’ouverture des restaurants ou encore des salles de spectacles, des mesures très attendues, ne peuvent pas reprendre leurs activités. De plus, l’obligation d’un passeport vaccinal dans les entreprises non essentielles d’une surface de plus de 1500 mètres carrés est toujours d’actualité et sera applicable à partir du 25 janvier.

Devant la fragilité du système de santé, M. Legault a évoqué la mise en place d’un « plan de refondation de notre réseau de la santé. Il faut changer ça. » Il a reconnu que sa gestion de la pandémie au printemps 2020, au moment ou on enregistrait de lourdes éclosions du virus dans les CHSLD faisant de nombreuses victimes, avait eu des failles. « Je prends ma part de responsabilité pour le printemps 2020 dans les CHSLD. On a fait le choix malheureux d’attendre de réévaluer les conditions de travail pour attirer le nouveau personnel de santé. On aurait pu agir avant. » Il réagissait au rapport de la Commissaire à la santé et au bien-être qui a indiqué entre autres dans ses conclusions que depuis plusieurs années, les CHSLD ont été négligés.

Pour faire baisser les hospitalisations, M. Legault en a encore appelé à la vaccination de tous pour une première, une deuxième et une troisième dose. Il a rappelé que « 565 000 adultes québécois », n’avaient pas encore reçu une première dose.
Il a cependant indiqué que les projections de la santé publique concernant un pic des hospitalisations « ont une grande marge d’erreur. Par contre actuellement, on est à la limite de la limite dans les hôpitaux. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires