Le nouveau Festival jeunesse

Le nouveau Festival jeunesse
(Photo : Archives)

Saint-Bruno-de-Montarville

Du 9 au 13 juillet à Saint-Bruno se tiendra le deuxième Festival jeunesse, où « toute la place sera laissée aux jeunes ».

Un texte de Cybèle Olivier

C’est le spectacle d’humour d’Alexandre Bisaillon qui lançait le bal, le 9 juillet dernier à la place du Village, du second Festival jeunesse de Saint-Bruno.

Déjà reconnue Municipalité amie des enfants et des aînés, la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville tente une seconde fois de conquérir le cœur des jeunes de 16 à 25 ans. Les résultats du Festival jeunesse de l’an dernier sont concluants. Plus de 700 jeunes se sont présentés et ont assisté aux nombreuses activités orchestrées par la Ville.

« Ce qui importe le plus, c’est que la programmation soit à l’image des jeunes de Saint-Bruno. » – Vincent Fortier

Vincent Fortier, conseiller du district 2, rappelle l’objectif qu’avait le premier événement : « L’an dernier, c’était le festival test. Il s’agissait d’un prétexte pour sonder les jeunes et comprendre leurs besoins. » Effectivement, la mission peut être déclarée comme accomplie. Près de 700 recommandations et propositions ont pu être recueillies grâce aux nombreux questionnaires et sondages déployés en juillet dernier. La ville a entendu les jeunes.

Prise 2

L’édition test de 2018 a favorisé la discussion et le questionnement… même un peu trop, selon Joséphine Brunelli, chef de division de la vie communautaire… « On va arrêter de poser des questions à tout le monde et on va vraiment laisser les jeunes à eux-mêmes. Avec toutes les mesures qu’ils nous ont proposées l’an passé, on a compris ce qu’ils cherchaient vraiment », a lancé Joséphine Brunelli.

Mais pour bien comprendre ce qu’il fallait organiser, le Service des loisirs s’est fié aux représentants officiels de son public, la Tribune jeunesse. On rappellera que le mandat de celle-ci est, notamment, de se questionner sur la diversité et la qualité des services offerts aux jeunes.

La Tribune jeunesse s’inscrit donc comme l’architecte principal du Festival. Créé par et pour des jeunes, il n’aura nul autre choix que de satisfaire son public cible, toujours selon la chef de division. Les choix d’activités et d’invités se basent sur les sondages recueillis en 2018, tout comme la philosophie de l’événement, axée sur l’environnement.

Dans un même ordre d’idées, Vincent Fortier clame que « ce qui importe le plus, c’est que la programmation soit à l’image des jeunes de Saint-Bruno ».

Quand le journal a questionné le conseiller sur l’objectif de cet événement, il s’est empressé de répondre : « Ça sert à créer du plaisir et du bien-être. Quand tu es dans ta ville, tu peux sortir rencontrer tes amis, de manière à l’aise et décontractée. Tu n’as pas à aller à Montréal ou Longueuil pour avoir des activités intéressantes. »

Programmation

Après que l’humoriste Alexandre Bisaillon a lancé le bal le 9 juillet, c’est la soirée d’improvisation, nouveauté très attendue, qui débutera à 20 h 30 ce mercredi 10 juillet. Des équipes de la Ligue nationale d’improvisation viendront s’affronter. « Une soirée d’improvisation, c’est trippant! Moi, plus jeune, j’aurais aimé avoir ce genre de soirée », a avancé Vincent Fortier.

Le Festival se poursuit le jeudi 11 juillet avec le vernissage éphémère. Soirée où des œuvres artistiques de toutes sortes réalisées par des citoyens et soumises à un jury seront exposées. Les vainqueurs en lice recevront une bourse de 100 $.

Le jour suivant, les jeunes profiteront d’une soirée Jam avec Benjamin et Olivier Landry, où un spectacle de percussion suivi d’un atelier d’initiation permettra aux musiciens aguerris et aux néophytes de jammer sous les étoiles.

C’est au parc éphémère, très apprécié par les jeunes l’an passé, que revient l’honneur de clôturer le Festival jeunesse le samedi 13 juillet à 21 h. En cette soirée, le parc se transforme en centre d’arcades où Baby-foot, Connect 4, Mississippi, air-hockey et plusieurs autres jeux prendront d’assaut le nouveau site. Des bières du microbrasseur MonsRegius seront en vente pour rafraîchir les invités.

QUESTION AUX LECTEURS :

Avez-vous hâte de participer à ce deuxième Festival jeunesse?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des