Le MTQ avait été avisé par la Ville

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Le MTQ avait été avisé par la Ville
La circulation était lourde sur la route 116. (Photo : archives)

Travaux du CN à Saint-Basile-le-Grand

Le ministère des Transports du Québec avait été informé que des travaux auraient lieu sur le territoire de Saint-Basile-le-Grand, les 24 et 25 octobre dernier.

C’est ce que le journal Les Versants a appris. Le ministère des Transports du Québec (MTQ) n’avait peut-être pas été averti des travaux effectués de la part du CN, puisque le boulevard du Millénaire, sur lequel se déroulaient ces travaux, est d’emprise municipale. Par contre, le MTQ avait reçu un « avis de travaux » provenant de la Ville de Saint-Basile deux jours avant l’intervention du CN.

« Nous avons transmis l’information au MTQ. » -Yves Lessard

Rappelons que le retour à la maison a été pénible pour certains automobilistes coincés dans la circulation les 24 et 25 octobre, plus particulièrement sur la route 116 le jeudi soir.

C’est que le CN procédait à des travaux de réfection prioritaires du passage à niveau sur le boulevard du Millénaire. Une procédure qui a entraîné la fermeture complète du boulevard en question, du jeudi au vendredi. Le secteur était à éviter, et une signalisation avait été prévue pour indiquer les chemins de détour à emprunter à travers la municipalité.

Par contre, ces travaux ont entravé la route 116, ainsi que la montée des Trinitaires, la montée Robert, la rue Principale. Pour les conducteurs qui arrivaient de Beloeil, des véhicules s’accumulaient jusqu’au concessionnaire Saint-Basile Honda.

« Nous avons transmis l’information au MTQ, ainsi qu’à quelque 60 autres intervenants, le 22 octobre à 15 h 50, soit 2 jours avant le début des travaux du CN », mentionne au journal le maire de Saint-Basile, Yves Lessard. Dans son envoi, Saint-Basile localisait l’endroit où avaient lieu les travaux, la date et les heures, la nature des travaux, le type d’entrave, l’intersection concernée de même que les coordonnées des intervenants.

En plus du MTQ, la missive de la Municipalité a aussi été acheminée, notamment, à l’Académie des Sacrés-Coeurs, au Collège Trinité, à Ambulances Demers, à Autobus Beauregard… « Nous l’avons envoyée à tous les services de transport public qui risquaient de voir leur travail subir des répercussions par la nature de l’intervention du CN. Avec les coordonnées des intervenants, dont le responsable du CN, le MTQ était en mesure de nous contacter. C’était à eux de répondre », lance M. Lessard.

Dans une précédente réponse, le MTQ nous avait dit : « Advenant qu’il eût été informé [par le CN], le Ministère aurait demandé au CN d’exécuter les travaux en dehors des périodes de pointe pour limiter les effets sur la circulation de la route 116. »

À nouveau approché par Les Versants, le MTQ explique de quelle façon il est « en mesure de coordonner l’ensemble des entraves sur son réseau et d’apporter les mesures nécessaires pour atténuer les effets des différentes interventions ». Le représentant du MTQ, Miguel Vizcaino-Dubé, rappelle qu’aucune demande d’entrave n’a été soumise au Ministère, puisque la route entravée est de juridiction municipale et que les travaux se déroulaient dans les emprises ferroviaires du CN. « Toute fermeture sur le réseau du Ministère requiert qu’une demande d’entrave soit soumise, à l’avance, pour analyse. C’est de cette façon que le MTQ est en mesure de coordonner l’ensemble des entraves sur son réseau et d’apporter les mesures nécessaires pour atténuer les effets des interventions. Lorsque l’intervention d’un partenaire est susceptible d’avoir des répercussions sur le réseau du Ministère, ce dernier doit être formellement avisé des conséquences possibles afin de permettre la mise en place de mesures d’atténuation. »

Enfin, parmi un nombre élevé de messages de partenaires, le MTQ confirme avoir reçu un « avis de travaux » en fin de journée le 22 octobre citant une fermeture du boulevard du Millénaire. « Cet avis a été transmis au Ministère à titre informatif seulement. S’il avait été formellement consulté, le Ministère aurait demandé que les travaux soient réalisés en dehors des périodes de pointe pour limiter les effets sur la circulation de la 116 », conclut Miguel Vizcaino-Dubé.

QUESTION AUX LECTEURS :

Que pensez-vous des explications du MTQ?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des