Le maire Yves Lessard invite à la résilience

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Le maire Yves Lessard invite à la résilience
Le maire Yves Lessard. (Photo : Frank Jr Rodi)

COVID-19

Le maire de Saint-Basile-le-Grand, Yves Lessard, a lancé un message à ses citoyens la semaine dernière, à la tout fin de l’assemblée régulière du conseil municipal. Celle-ci a été diffusée sur la chaîne YouTube de la Municipalité.

En somme, il a invité les Grandbasilois à être résilients devant la situation due à la COVID-19. « Je veux soulever un élément qui reflète bien la pensée du conseil municipal. On traverse à nouveau, ce qu’on appelle la deuxième vague, qui était appréhendée presqu’avec certitude. C’est l’inconnu encore, parce qu’elle prend une autre forme. Elle s’en prend cette fois à des gens de plus bas âge » , de mentionner le maire, Yves Lessard.

Selon les données de Institut national de santé publique du Québec (Répartition des cas confirmés de COVID-19 au Québec selon le groupe d’âge), près de 60 % des cas concernent des gens âgés entre 20 et 59 ans.

« C’était l’inverse, pour les personnes plus âgées, lors de la première vague, a repris M. Lessard. Donc, on voit à quel point ce virus-là n’a pas d’âge. Il s’attaque à toute personne et est très
virulent. »

Le maire a ensuite évoqué l’impact qui risquait d’y avoir sur les services hospitaliers si les cas d’infection continuaient d’augmenter. « C’est ce qui est appréhendé. Les services hospitaliers sont déjà saturés avec du personnel très réduit à la suite de compressions qui ont effectuées dans le passé sur les services de première ligne », a-t-il partagé, en rappelant qu’il y avait aussi des chirurgies électives qui avaient été retardées. « Ça, c’est un peu le drame. »

Puis, ramenant son discours vers le citoyen, Yves Lessard a ajouté : « Je prends un moment pour vous en parler un peu plus… Je pense qu’on a tous une contribution à apporter pour pouvoir, non seulement, combattre la COVID, mais pour faire en sorte aussi que notre réseau hospitalier arrive à soutenir ces obligations en ce qui concerne le mieux-être collectif et surtout, la santé
collective. »

« Soyez résilients, insiste le maire. Je me fais le porte-parole de l’ensemble des membres du conseil municipal et de notre administration pour dire aussi que nous apprécions les efforts que vous réalisez. Globalement, il y a un comportement assez admirable fait par nos citoyens de Saint-Basile-le-Grand. »

Saint-Basile-le-Grand ferme sa mairie

Rappelons que dans l’optique de limiter au maximum la propagation du virus, la Ville de Saint-Basile-le-Grand, qui est passée en zone rouge le 1er octobre dernier, sollicite la collaboration des citoyens afin d’éviter toute visite qui n’est pas nécessaire dans ses bâtiments municipaux. La mairie et l’édifice Léon-Taillon sont fermés aux citoyens. L’aréna Jean-Rougeau, le Centre communautaire Lise-B.-Boivert et le Centre civique Bernard-Gagnon demeurent fermés au public. La bibliothèque Roland-LeBlanc ferme ses portes également. Les usagers sont invités à utiliser le service de prêt « sans contact » pour emprunter un maximum de cinq documents par semaine en consultant d’abord leur disponibilité au catalogue de la bibliothèque. Tous les détails peuvent être consultés sur le site Internet de la Ville à partir du villesblg.ca/bibliotheque. Afin de participer activement au « Défi 28 jours » lancé par le gouvernement, la Ville retournera certains membres de son personnel en télétravail afin d’avoir un maximum de 25 % de ses effectifs sur place dans ses édifices. Les employés municipaux continueront d’assurer le service à la population et seront disponibles pour répondre aux questions par téléphone au 450 461-8000 ou par courriel. Prise de rendez-vous obligatoire ou services en ligne. Communiquez avec la Municipalité de Saint-Basile au 450 461-8000 : permis (poste 8400), certificat de vie (poste 8104), paiement du versement de taxes venant à échéance le 26 octobre (poste 8204), demandes concernant les travaux publics et le génie (poste 8300), toute autre demande (poste 8204).

« La Municipalité s’est mise partiellement sur pause en réorganisant les services qu’elle donne. Vous avez tous les moyens pour contacter nos différents services lorsque vous avez un besoin, et ce, malgré les consignes qui nous sont données jusqu’au 28 octobre. Mais voyons aussi à se faire une musculation morale pour aller au-delà du 28 octobre. Je pense qu’on en aura besoin… », conclut le premier magistrat.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires