Le jardin Harmonia où l’Orient et l’Occident se rencontrent

Le jardin Harmonia où l’Orient et l’Occident se rencontrent

Cette année, le jardin japonais s’est agrandi. Au fond, trois murets avec fenêtre qui ouvre vers des horizons

SAINT-BRUNO-DE-MONTARVILLE. Motivés par les commentaires des visiteurs, les propriétaires du jardin Harmonia, le jardin des deux mondes, situé à Saint-Bruno-de-Montarville, ouvrent leurs portes pour la sixième année consécutive. À l’intérieur de sept espaces thématiques, l’Orient et l’Occident se rencontrent. Cette année, plusieurs ajouts intéressants y ont pris place. À découvrir.

Une collaboration de Claire Duval

Huguette Larocque et Clément Bessette élaborent et cultivent amoureusement leur jardin depuis 38 ans. En 2003, au cours d’un voyage à Bali, ils ont été séduits par cette culture orientale. Ceci a provoqué dans leur jardin la rencontre de l’est et de l’ouest. Oeuvres d’art et végétaux se conjuguent pour exprimer les sept thèmes qui se sont imposés au fil des ans. L’an dernier, 2000 personnes ont visité ce jardin de 85 000 pi, lieu d’enchantement, de détente et de paix. Un juge international de America in Bloom, de passage dans la région, a écrit : « It is the most inspiring private garden I have ever visited! »

Les nouveautés

Des ajouts substantiels ont été apportés cette année, ce qui ne manquera pas de ravir particulièrement les habitués du jardin. Dès l’arrivée, les visiteurs passent sous le regard de trois esprits protecteurs, trois imposantes colonnes importées de l’île de Sumba, en Indonésie.

Le jardin japonais s’est agrandi. On y retrouve maintenant trois fontaines sculptées. Le jardin à la française s’est aussi enrichi. Dans le jardin romantique, le lit nuptial s’est doté d’une toiture exceptionnelle. Le pont des amoureux a été retouché et il a gagné des voisins. Dans le jardin de type Land Art, encore un trio d’esprits protecteurs veille sur l’aire de rassemblement.

Végétaux remarquables

Parmi le grand nombre de végétaux qui habitent le jardin Harmonia, en voici quelques-uns. Une cinquantaine de clématites, la « Jackmanii »; des nymphéas bleus à grosses fleurs, plusieurs érables japonais et deux métaséquoias dorés remarquables. La taille des arbres et des arbustes est à observer.

Renseignements

L’adresse du jardin Harmonia : 1995, rue du Sommet-Trinité. Les visites ont lieu quatre fins de semaine, 14-15, 21-22, 28-29 juillet et 4-5 août, de 10 à 16 h. Visites guidées par le propriétaire : 11 h et 13 h 15. L’entrée est gratuite. Cependant, à la sortie, les visiteurs qui le désirent peuvent laisser un don au profit des Auxiliaires de l’Hôpital Charles-LeMoyne et de la Maison Répit-Vacances, de Longueuil.

À voir : http://www.jardinharmonia.com