Le globe est installé

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Le globe est installé
La présidente de Minta, Gisèle Prévost, et l'artiste sculpteur, Jim Couture. (Photo : Frank Jr Rodi)

Minta

Le monument commémoratif qui souligne le 50e anniversaire de Minta a été installé ce lundi sur le terrain de la fabrique de Saint-Bruno-de-Montarville. La sculpture, un globe monté sur une structure de ciment, sera officiellement dévoilée le lundi 14 septembre en présence de la ministre de la Culture et du Patrimoine, Nathalie Roy.

L’œuvre trône à droite sur le terrain et est située à proximité de la rue Montarville. Elle a été réalisée par Jim Couture, un artiste sculpteur de La Morandière, en Abitibi-Est, que Les Versants a rencontré lundi. « Par ce globe, j’ai voulu démontrer l’œuvre et la mission de Minta. La charité, la solidarité et l’entraide dans les pays d’Afrique, d’Amérique du Sud, par exemple, sont illustrées sur les bas-reliefs qui ceinturent le globe… Ensemble, nous avons développé beaucoup d’idées », mentionne Jim Couture, qui évoque des discussions qui se sont amorcées il y a près de trois ans. « Les démarches ont été longues », admet-il.

Jim Couture a suggéré à Minta l’idée du globe, parce qu’il en avait réalisé une pièce semblable en 2018, dans le cadre du monument du centenaire de Barraute.

Après les rencontres avec les membres de Minta, le sculpteur s’est mis au travail. L’œuvre a été conçu pendant une grande partie de la pandémie, puisque Jim Couture s’est penché sur son travail à partir de février dernier. Normalement, le monument commémoratif aurait dû être dévoilé le 2 mai dernier, lors de la Marche Minta. Celle-ci a été reportée à une date ultérieure en raison de la COVID-19. « L’œuvre était dans mon atelier depuis le 2 mai. Elle était prête », affirme l’artiste.

Quand on lui demande ce que ce globe représente dans sa carrière artistique, Jim Couture répond que c’est une fierté. Il s’explique : « Je ne connaissais pas Saint-Bruno-de-Montarville, mais lors de ma visite, j’ai constaté toutes ces sculptures érigées sur le territoire. J’ai été impressionné de constater à quel point l’art et la culture prennent une importance ici, à Saint-Bruno-de-Montarville. Pour moi, c’est un privilège de voir mon œuvre aux côtés de toutes ces autres
pièces. »

Rappelons que Saint-Bruno-de-Montarville a mis en place dans le passé un Programme d’art public, une initiative qui lui a permis d’ériger une œuvre à chacune des quatre entrées de la municipalité, de 2010 à 2013. Grâce à cette démarche, les sculptures Avoine, Éclosion, Nature, environnement… une mission avouée ainsi que Tempus folium ont pu être érigées sur le territoire.

Un dévoilement à venir

Les donateurs qui ont permis la concrétisation de ce projet seront sur place lors du dévoilement officiel, en septembre, soit la Caisse Desjardins du Mont-Saint-Bruno, les Frère Saint-Gabriel ainsi que « plusieurs amis de Minta ».

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des