Le Défi têtes rasées d’Éric Courchesne

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Le Défi têtes rasées d’Éric Courchesne
Éric Courchesne et son fils Léo, cheveux longs et tout sourire. (Photo : courtoisie)

Grand rassemblement virtuel

Ce dimanche 31 mai, le Julievillois Éric Courchesne de même que son fils Léo se feront raser… en direct de leur salon! L’événement aura lieu dans le cadre du Grand rassemblement virtuel du Défi têtes rasées Leucan.

Dimanche, entre 11 h et 12 h, Éric Courchesne, président d’honneur du Défi têtes rasées de la Montérégie, se fera raser en compagnie de son garçon de 9 ans. Pour M. Courchesne, il s’agira alors d’une 11e participation au Défi têtes rasées. Cette année, il s’est engagé à récolter une somme de 5000 $ en dons. C’était l’objectif de départ… « Nous sommes maintenant rendus à plus de 8980 $, répond Éric Courchesne, questionné par Les Versants. Considérant que l’année passée, Léo et moi avons établi un record avec une récolte de 6565 $ de dons, nous sommes agréablement surpris, compte tenu de la pandémie, et fiers du résultat partiel. Ce n’est pas fini! »

Leurs efforts ne sont pas encore terminés. Père et fils continuent de créer des capsules humoristiques diffusées sur le compte Facebook personnel d’Éric Courchesne ainsi que sur sa chaîne YouTube (https://www.youtube.com/channel/UCYXt5Dw8IY7cBnFwIr5IWHw), de solliciter leur entourage, de transmettre l’information et de publier sur les réseaux sociaux. « Notre objectif initial dépassé, nous visons maintenant le maximum. Rien de moins! », lance M. Courchesne.

Engagé depuis une décennie auprès des enfants malades, le Julievillois tient également, depuis cinq ans déjà, une journée d’initiation au curling dont tous les profits vont directement à son Défi têtes rasées. L’annuel de curling du Dill – Éric Courchesne, le nom de l’événement sur Facebook, se déroule au Club de curling Mont-Bruno.

Quand on lui demande pourquoi poursuivre cette mission d’encourager la cause de Leucan, le père de famille que ce qui était au départ un pari est vite devenu une tradition. « La première année, j’ai compris l’importance du geste que je venais de poser en me faisant raser et ramassant 1500 $. L’année suivante, on me demandait déjà quelle était la date de mon nouveau Défi. Chaque fois, le sentiment d’être utile pour la cause des enfants malades grandissait. Vivre cet élan de générosité et de solidarité année après année est très touchant. En voulant joindre l’utile à l’agréable, j’ai créé L’annuel de curling du Dill, qui contribue à accumuler de l’argent pour Leucan ainsi qu’à faire connaître un sport que j’adore : le curling », explique Éric Courchesne.

Une histoire d’enfants

Lorsqu’il a entamé son histoire d’amour avec Leucan, il n’était pas encore père. Depuis, il a connu la paternité à deux reprises. « Je comprends encore plus la chance que nous avons d’être tous en santé. Je n’ose pas imaginer à travers quoi doivent passer les enfants malades et leurs parents. Ma façon de remercier la vie est de continuer ma tradition et soutenir ces familles comme je peux. » Depuis l’année dernière, son fils Léo l’accompagne dans l’aventure du Défi têtes rasées. Une implication qui a ému le père. Il raconte : « La première fois, il avait 8 ans, le même âge que j’avais lorsque j’ai perdu mon père du cancer du poumon, à 40 ans. Je suis extrêmement fier de voir comment il a saisi l’importance de la santé et de ce qu’elle lui permet de réaliser. Le duo père-fils que nous formons crée une belle complicité. »

Leucan en temps de pandémie

La pandémie n’épargne pas Leucan, ni les Défi têtes rasées… L’organisme qui s’engage à soutenir les enfants atteints de cancer et leur famille, tient plusieurs activités de financement tout au long de l’année. Bon nombre d’entre elles ont été annulées. Ce qui signifie moins d’argent pour Leucan, mais aussi possiblement moins de services disponibles aux familles. « Chaque don est encore plus important. Donner, c’est aussi recevoir. C’est gratifiant de savoir qu’un petit geste peut faire une si grande différence dans la vie des gens », témoigne M. Courchesne, que vous pouvez joindre au 514 506-8223 ou par courriel à ericcourchesne.ec@gmail.com pour plus de détails.

Leucan invite la population à participer au Grand rassemblement virtuel du Défi têtes rasées ce 31 mai. Un objectif de 1000 participants au mouvement est ciblé.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des