L’AS Montis fait le ménage pour le Jour de la Terre

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
L’AS Montis fait le ménage pour le Jour de la Terre
Les jeunes se sont relayés pour sortir un long morceau de plastique de l’eau. (Photo : Frank Jr Rodi)

L’Association de soccer Montis a souligné le Jour de la Terre le 24 avril dernier. Des joueurs de l’organisation ont effectué une opération nettoyage dans des parcs de Saint-Bruno-de-Montarville et Sainte-Julie.

Le Jour de la Terre est célébré chaque année, le 22 avril.

Une douzaine de jeunes de l’AS Montis ont fait le ménage dans les parcs de soccer, une activité en lien avec cette journée pour l’environnement.

À Saint-Bruno-de-Montarville, une petite équipe s’était réunie au parc de la Coulée dès 9 h dimanche afin de ramasser gobelets, pailles, papier et autres détritus laissés sur le terrain.

« En tant qu’organisation, nous souhaitons faire une bonne action pour le Jour de la Terre. Nous avons décidé de nettoyer les parcs de soccer. Une belle initiative pour un monde plus propre », exprime le directeur général de l’Association de soccer Montis, Vincent Robichaud.

C’est la première fois que l’organisme sportif s’impliquait de la sorte dans le cadre du Jour de la Terre. « Nous voulions profiter de cette journée pour sortir à l’extérieur avec les joueurs et faire une activité différente. Pour nous, c’est aussi l’occasion de créer un sentiment d’appartenance et de bâtir un esprit d’équipe avec eux », mentionne Vincent Robichaud.

Le journal Les Versants était sur place lors de la collecte des déchets à Saint-Bruno-de-Montarville. Après le parc de la Coulée, la délégation de l’AS Montis s’est ensuite déplacée au parc du Village ainsi qu’au parc du Ruisseau.

Plusieurs des jeunes ont profité de cette sortie pour arborer fièrement les couleurs de l’AS Montis, qui est actuellement en période d’inscriptions en vue des activités de la saison estivale.

Exploit de groupe

L’exploit de la matinée revient à Alexis, Maude, Louis, Julia, Alexis, Hugo et Zak qui se sont relayés pour essayer de sortir du ruisseau un long morceau de plastique enfoui au fond de l’eau à l’aide d’un bâton. Ce fut leur moment de fierté, au prix d’un soulier dans l’eau!

Outre les débris habituels, les enfants ont aussi récupéré un casque de vélo, une batte de baseball et un gant, notamment. Ce qu’ils ont qualifié « d’objets perdus ».

« L’idée derrière l’initiative était vraiment de pouvoir s’impliquer davantage dans nos communautés, redonner aux suivants et de faire une différence. Nos lieux principaux pour notre organisme, ce sont les parcs. [Jouer dans] des parcs propres et en santé est primordial, donc organiser une journée de nettoyage pour la Journée de la Terre, c’était très important pour nous! », ajoute Vincent Robichaud, qui était aussi accompagné pendant l’activité de Christine Chamberland-Beaudoin, membre du conseil d’administration du Club.

« En tant qu’organisation, nous souhaitons faire une bonne action pour le Jour de la Terre. Nous avons décidé de nettoyer les parcs de soccer. Une belle initiative pour un monde plus propre. » – Vincent Robichaud

Un groupe était aussi à l’action dans des parcs de Sainte-Julie. Au total, une douzaine de participants ont mis la main à la pâte.

Pour l’AS Montis, il serait déjà question de remettre cette corvée du printemps l’année prochaine!

Bilan de l’écojogging

À Saint-Bruno-de-Montarville, l’AS Montis n’était pas seule à nettoyer les parcs pour le Jour de la Terre. Des citoyens ont aussi pris part au 3e écojogging de la Ville, tenu le samedi 23 avril. Officiellement, plus de 40 personnes ont marché, couru et joggé tout en ramassant des déchets.

« Cette année, l’inscription s’adressait à ceux et celles qui souhaitaient participer au concours de la carte cadeau La Looma. Les gens pouvaient cependant faire la collecte sans s’inscrire. Nous avons compté 42 participants », répond la directrice des communications de Saint-Bruno-de-Montarville, Suzanne Le Blanc.

La récolte des détritus cumulés a été effectué le lendemain. Un total de 220kg d’ordures a été récupéré, selon la Ville. Sur les huit sites prévus pour le dépôt des déchets, trois d’entre eux n’avaient rien. « Le Service des travaux publics avait installé des piquets de dépôt. Par le fait même, tous les quartiers ont été visités », complète Mme Le Blanc.

Des déchets ont été récoltés dans les parcs Marie-Victorin, Rabastalière, Jacques-Rousseau, Sommet-Trinité, Gabrielle-Roy, Duquesne, Quincy-Sous-Sénart ainsi qu’au lac du Village.

QUESTION AUX LECTEURS :
Comment avez-vous souligné le Jour de la Terre?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires