Lancement du comptoir communautaire

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Lancement du comptoir communautaire
(Photo : Courtoisie)

Assemblée de fabrique de la paroisse

Le comptoir communautaire est maintenant officiel à Saint-Basile-le-Grand. Le magasin situé au sous-sol du presbytère sera désormais ouvert tous les jeudis, de 13 à 20 h.
Le 2 juin, l’assemblée de fabrique de la paroisse de Saint-Basile-le-Grand procédait au lancement et à l’ouverture de son comptoir communautaire.
Celui-ci contient des articles divers provenant de dons de la part des citoyens. Ce projet donnera à la fabrique l’occasion de générer des revenus dont elle a besoin.

« Bravo à celui-ci, puisque c’est sa géniale idée! » – J. André Lévesque

Le triage, la mise en place et le service à la clientèle sont assurés par des bénévoles nommés les « abeilles ».
Ce nouveau « négoce » est un complément au bazar annuel, donc « l’un n’exclut pas l’autre ». Le magasin situé au sous-sol du presbytère, au 205, rue Principale, sera désormais ouvert tous les jeudis, de 13 à 20 h. Selon les organisateurs, « on y trouve de tout ou presque, en bonne condition et à de vrais petits prix ».
À en croire la mine réjouie du président de la fabrique, M. Gilles Drapeau, les résultats à la caisse de cette journée d’ouverture sont une réussite. « Bravo à celui-ci, puisque c’est sa géniale idée! », commente le marguillier J. André Lévesque.
Une inauguration faite sans tambour ni trompette; toutefois, la traditionnelle coupe du ruban s’imposait. C’est ainsi que le maire de Saint-Basile, Yves Lessard, entouré de ses conseillers municipaux, a souligné l’événement.
Le comptoir communautaire est un volet ajouté à la campagne de financement de l’assemblée de fabrique de la paroisse, dans le but d’aller chercher des sommes supplémentaires et d’offrir un service à la population. « Avec le temps, les gens ont pris l’habitude de nous apporter beaucoup d’objets. Nous collectons les dons de petits objets divers, de jouets, d’articles de sport à l‘année… Le comptoir communautaire sera mis à la disposition du public une fois par semaine », avait dit M. Drapeau au Journal de Saint-Basile il y a quelques semaines.

Une deuxième vie à tout

Alors que la fabrique reçoit les menus objets, il faut rappeler que le Centre de bénévolat de Saint-Basile-le-Grand s’occupe des dons en vêtements et de l’aide alimentaire à la population. C’est la Société d’histoire de Saint-Basile-le-Grand qui veille à la collecte de livres d’occasion.
Rappelons que la mission première de l’église demeure pastorale et que la campagne de financement a pour but de prolonger la vie des bâtisses du patrimoine religieux.

QUESTION AUX LECTEURS :

Profiterez-vous de la présence de ce comptoir communautaire à Saint-Basile?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des