Laisser sa trace au parc des Aviateurs

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Laisser sa trace au parc des Aviateurs
Des jeunes se rassemblent au parc des Aviateurs pour boire. (Photo : courtoisie)

Saint-Bruno-de-Montarville

Le parc des Aviateurs, à Saint-Bruno-de-Montarville, attire les groupes d’adolescents, qui s’y réunissent en début de soirée pour boire de l’alcool. C’est encore arrivé en fin de semaine dernière, selon un résidant du quartier.

Un citoyen qui demeure dans le quartier résidentiel du parc des Aviateurs, à Saint-Bruno-de-Montarville, a contacté le journal Les Versants. Il a constaté un « manque d’hygiène incroyable de la part de jeunes adultes qui vont consommer alcool et drogues le soir au parc des Aviateurs de mon quartier ».

Laisser sa trace

Il raconte entre autres que ces jeunes ont uriné dans le parc, jeté le papier de toilette usagé sur le terrain et laissé « une forte odeur d’urine derrière eux ». Selon lui, la chaleur des derniers jours n’aide pas à dissiper « l’odeur nauséabonde ».

Enfin, il souligne que des graffitis ont été gravés sur le mobilier et des bouteilles vides ont été laissées dans le parc. « Je ne peux pas comprendre comment des jeunes peuvent consommer de l’alcool pendant près de quatre heure en écoutant de la musique forte et crier bruyamment », déplore-t-il.

Selon son témoignage, un groupe d’individus s’installe dans le parc vers 20 h pour consommer. « Ils arrivent avec leur caisse de d’alcool sans se cacher des familles qui sont encore au parc. Quel message cela envoie-t-il aux enfants », demande-t-il.

Un cas semblable en octobre

En octobre dernier, le journal faisait état d’un cas similaire survenu aussi au parc des Aviateurs. Une mère de famille évoquait alors « des jeunes qui viennent fumer et boire après l’école, une jeune fille qui a vomi devant les enfants dans le parc, divers déchets laissés autour des tables à pique-nique, du verre brisé, des cris entendus tard le soir en pleine semaine ». Quelqu’un avait aussi tenté de mettre le feu au Croque-livres après avoir incendié un bouquin. Contacté par le journal, le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) nous avait alors confirmé trois interventions entre juin et octobre 2019, soit le 26 août (nuisance) ainsi que les 21 (constat d’infraction pour méfait sur table à pique-nique) et 24 septembre (arrestation d’un jeune homme de 17 ans pour avoir proféré des menaces).

À Saint-Bruno-de-Montarville, le parc des Aviateurs est reconnu pour son aire de jeux d’eau qui attire les familles et les jeunes enfants. Actuellement, c’est le seul parc sur le territoire montarvillois a proposé des jeux d’eau, une attraction très prisée en temps de canicule.

Le citoyen, qui désire conserver l’anonymat, poursuit : « Beaucoup de voisins me parlent de la problématique, car il y a plusieurs familles avec de jeunes enfants sur la rue. Mais les gens n’osent pas appeler la police, de peur de se faire vandaliser leur voiture par ces mêmes jeunes. »

Cette fois, le relationniste du SPAL, Jean-Pierre Voutsinos, affirme qu’il n’y a eu aucun déplacement au parc des Aviateurs dans la soirée du dimanche 21 juin. « On n’a pas eu de demande pour une surveillance accrue en raison d’une problématique », insiste M. Voutsinos.

Du côté de la Municipalité, la directrice des communications de Saint-Bruno-de-Montarville, Suzanne Le Blanc, mentionne qu’une équipe des travaux publics a ramassé des déchets au parc des Aviateurs. « [Ils m’ont] signalé qu’aucun grabuge ou méfait n’a été constaté, répond Suzanne Le Blanc. La Ville a cependant le souci de sensibiliser ses citoyens au respect de l’espace public. Ces parcs ont été aménagés pour le bien-être des Montarvillois, prenons-en soin. »

Le résidant du quartier revient sur les flâneurs qui ont laissé des traces d’urine et du papier hygiénique dans le parc. Celui-ci se pose des questions. « Dans un contexte où on demande aux gens d’être rigoureux dans les mesures d’hygiène, est-il normal qu’on envoie nos enfants se rafraîchir dans un parc où traînent des déchets et une odeur d’urine? »

Règlements

À Saint-Bruno-de-Montarville, le règlement 2010-4 concernant les parcs stipule notamment que la fréquentation des parcs est interdite entre 23 h et 7 h et que le transport, la consommation, la distribution ou la vente d’alcool y sont strictement prohibés.

Il est aussi défendu à quiconque d’endommager, de détruire, de graver ou de marquer de quelque façon que ce soit un monument, un mur, une clôture, un lampadaire, une grille, un abri, un siège, une installation quelconque, une poubelle, la pelouse, un arbre, un arbuste, une fleur, une plante, une haie ou toute autre propriété publique.

Les parcs de Saint-Bruno-de-Montarville sont ouverts au public tous les jours de 7 h à 23 h.

QUESTION AUX LECTEURS :

Êtes-vous confiants de fréquenter votre parc de quartier?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des