L’agglomération de Longueuil donnera son OK pour le complexe multisport

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
L’agglomération de Longueuil donnera son OK pour le complexe multisport
L’agglomération de Longueuil devrait donner son aval au projet de complexe multisport au parc Marie Victorin demain. (Photo : capture d'écran)

Demain, jeudi, le conseil d’agglomération de Longueuil va sceller le dossier du complexe sportif peut-être une bonne foi pour toute.

Avec la victoire majoritaire du parti du maire Ludovic Farand Grisé en novembre dernier, c’est un véritable coup d’accélérateur qu’a connu ce dossier qui a divisé le conseil municipal.
Au final, c’est la population qui aura tranché après avoir voté massivement pour l’implantation du complexe sportif au parc Marie-Victorin, alors que l’opposition espérait que le site choisi soit celui de l’école secondaire Mont-Bruno.

« Pour moi c’est un dossier clos. Depuis toujours, les fonctionnaires de Longueuil et de Saint-Bruno le disent, ce changement de zonage est conforme. » – Ludovic Grisé Farand

Un vote populaire
Le 11 juin, le site du parc Marie-Victorin a été préféré à 72,9 % par les électeurs. Ce sont 5896 votes qui ont été compilés en faveur de cet emplacement. Les citoyens ont été plus de 40 % a avoir participé.
Devant ce résultat, les membres de la Commission de l’environnement et de l’aménagement de l’agglomération de Longueuil, la même qui avait donné un avis défavorable au changement de zonage nécessaire en 2020 pour que le parc Marie Victorin accueil le projet, a donné cette fois un avis favorable aux élus de l’agglomération.

La seule chose qui a changé entre 2020 et aujourd’hui, c’est qu’en 2020 Isabelle Bérubé, alors conseillère municipale du district 3 et contre le projet de complexe sportif au parc Marie-Victorin, siégeait au sein de la Commission. Depuis les élections municipales de novembre 2021, c’est le maire de Saint-Bruno qui assure ce rôle.

« Pour moi c’est un dossier clos. Depuis toujours, les fonctionnaires de Longueuil et de Saint-Bruno le disent, ce changement de zonage est conforme. Ce sont des manœuvres politiques qui ont retardé le projet de deux ans. Les coûts de construction ont augmenté pendant ce temps là », regrettait lors de la dernière séance du conseil municipal de Saint-Bruno-de-Montarville le maire de la Ville Ludovic Grisé Farand.

Validation de l’agglomération
Il a d’autre part confirmé que demain, jeudi, les élus de l’agglomération de Longueuil voteront pour la demande de changement de zonage. À la question de Louis Mercier, conseiller indépendant du district 5, à savoir pourquoi deux membres de la Commission avaient voté contre le changement de zonage, le maire à répondu. « Lors de notre réunion à la Commission, il y a deux Villes qui ont voté contre, Boucherville et Saint-Lambert. Les élus des deux Villes ont indiqué que comme ils avaient voté contre une première fois, ils gardaient leur vote. Pourtant, lors de la séance du conseil municipal de Boucherville le 4 juillet, tous les élus, y compris celle qui avait voté contre lors de la réunion de la Commission, ont approuvé la demande que l’on a ici », de conclure le maire en parlant des sujets d’agglomération soumis aux conseils municipaux des cinq villes liées de l’agglomération de Longueuil.

Seul l’avenir nous dire si les citoyens verront bientôt la pose de la première pierre d’un complexe multisport qui aura fait couler beaucoup d’encre à Saint-Bruno-de-Montarville.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires