Lac du Village : des études rendues publiques

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Lac du Village : des études rendues publiques
(Photo : archives)

Après la séance du conseil municipal du mois de juin, la Ville a publié l’étude du Groupe Hémisphères, sur son site Internet, portant sur la sauvegarde des lacs du Village et du Ruisseau.

En 2017, la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville demandait au Groupe Hémisphères de produire un plan d’action pour améliorer la situation des lacs du Village et du Ruisseau.

En parcourant le document, nous apprenons qu’il s’agit, depuis 1989, de la quatrième étude commandée par la Municipalité pour trouver des solutions à ces deux lacs urbains qui se meurent.

Quatre rapports qui ont donné un aperçu de la problématique et qui ont suggéré des solutions. En 2019, le COVABAR a même produit un nouveau document sur l’état des lacs à Saint-Bruno à la demande de la Municipalité. Un cinquième rapport est donc à mettre sur la pile de documents appelés à éclairer les élus municipaux sur les problématiques du lac du Village et du Ruisseau et sur les mesures à mettre en place pour les sauvegarder.

Quelques mesures ont été mises en œuvre depuis par la Ville, mais aucun plan d’action concret. Si bien qu’aujourd’hui, après plus de 30 ans maintenant, la situation s’est dégradée. Tellement que certains experts condamnent ces endroits à devenir des tourbières, à en croire les mots du maire de Saint-Bruno-de-Montarville lors de la dernière séance du conseil municipal.

Le dossier a été remis sur la table par une citoyenne de Saint-Bruno, qui a déposé à la dernière séance du conseil municipal une pétition regroupant aujourd’hui plus de 2300 signataires.
Le premier effet de cette démarche a été de rendre publique la dernière étude du Groupe Hémisphères.

Dans le document
Le document n’apprend rien de vraiment nouveau sur la situation des lacs urbains de Saint-Bruno. Il est cependant très précis quant aux mesures à prendre pour les préserver.

Le déversement des eaux pluviales, les sédiments, les engrais utilisés par les résidants du bassin versant, le sel de déglaçage des routes l’hiver par la Municipalité, la présence d’algues en trop grand nombre, des bandes riveraines trop petites… Autant de problématiques qui tuent à petit feu le lac du Village et le lac du Ruisseau.

Il est possible de constater que, cependant, aucune plante exotique envahissante, ni d’algues bleu-vert n’ont été répertoriées dans les lacs. Rappelons qu’en 2016, le ministère de l’Environnement indiquait qu’entre 2007 et 2014, la présence de fleurs d’eau d’algues bleu-vert avait été confirmée dans des plans d’eau à Saint-Bruno-de-Montarville.

Des actions simples
Le Groupe Hémisphères recommande à la Ville, dans un premier temps, des actions simples pour contenir le problème : gérer de manière optimale les eaux pluviales, sensibiliser et informer les citoyens, prescrire les pesticides aux abords des milieux aquatiques ou encore densifier la végétation des bandes riveraines.

Autant d’actions qui sont ou seraient sur le point d’être effectuées par Saint-Bruno.
Ce sont les actions plus coûteuses qui tardent.

L’étude montre aussi que pour arranger la situation à plus long terme, il serait nécessaire d’effectuer un « dragage éventuel du lac du Village », impliquant une étude de faisabilité, ou encore qu’il faudrait agrandir la bande riveraine, qui est de moins de trois mètres actuellement à certains endroits.

La Municipalité a apporté à l’ordre du jour de la dernière séance du conseil municipal un point, défendu par le maire Martin Murray, pour agir rapidement afin de confier à une entreprise le soin de ramasser les mauvaises algues en attendant la mise en place d’un plan d’action de la Municipalité pour sauver ses lacs urbains. Les opposants majoritaires au Parti montarvillois (parti du maire), composés d’élus indépendants et de l’Alliance municipale, ont voté contre, estimant qu’il fallait adopter un plan d’action qui soigne le mal en profondeur avant toute chose.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des