La Ville aura un accès illimité à l’église

La Ville aura un accès illimité à l’église

La Ville de Saint-Basile-le-Grand, voisine de l’église, pourra utiliser le terrain et le bâtiment librement. (Photo : archives)

Pour la somme de 2 500 $

La Ville de Saint-Basile-le-Grand versera à la fabrique de la paroisse de Saint-Basile-le-Grand une somme de 2 500 $ pour l’année 2018. Cette aide financière a été entérinée le 7 mai lors de l’assemblée du conseil.

Lors de l’assemblée du conseil municipal, les deux instances ont conclu un accord quant à l’utilisation de l’église.

L’aide financière accordée par la Ville est de l’ordre de 2 500 $. À la suite de cette remise à la fabrique, la Municipalité a maintenant un accès illimité au terrain et à l’intérieur de l’église.

Les élus expliquent cette entente en raison des activités organisées à proximité de l’église.

2 500 $

C’est l’aide financière que la Ville accorde à la fabrique de la paroisse en échange de l’utilisation illimitée du terrain et de l’église.

Pour les activités

Il faut penser à la série de spectacles Les Dimanches sur le parvis, au Marché champêtre de Noël, à la Fête de la Famille au village… « Dans le passé, c’est une somme à la pièce que la Ville remettait pour chaque utilisation, reconnaît le maire de Saint-Basile, Yves Lessard. Nous faisons usage de l’église ou de son terrain à quelques occasions durant l’année. Cette fois, la fabrique nous a proposé un montant forfaitaire qui ne limite pas la Municipalité dans l’utilisation des lieux. »

Un accord que confirme le président de l’assemblée de fabrique, Gilles Drapeau : « Ce n’est pas quelque chose de nouveau. C’est seulement la logistique qui change grâce à cette entente. Au lieu de suivre un protocole comme à l’habitude, nous jugions que c’était moins compliqué ainsi. »

À la suite de cet accord, la Ville est maintenant libre d’utilisation des lieux, de son terrain et de l’intérieur de l’église pour l’année 2018. L’entente serait renouvelable l’année prochaine.

Le montant reste le même

M. Lessard affirme que les déboursés à la pièce représentent « un total autour de ça », 2 500 $, dans une année habituelle : « Nous croyons que c’est plus avantageux d’agir ainsi, au lieu de renégocier chaque fois. » Quant à M. Drapeau, il confirme que le total depuis les dernières années équivalait annuellement à cette somme. « Tous les revenus sont importants pour l’église », souligne le président, qui fait savoir que ces 2 500 $ s’additionneront à l’argent récolté pour la campagne de financement de la fabrique. L’objectif de celle-ci pour 2018 est de 175 000 $.

Par contre, il n’est pas impossible que d’autres événements, des nouveautés, organisés par la Ville s’ajoutent depuis cette signature. « Il y aura peut-être une ou deux autres activités que l’église accueillera. Cette implication municipale permet d’amener des gens à l’église. Celle-ci appartient à toute la communauté; ce sont les citoyens qui la font vivre », rappelle M. Drapeau.

Par ailleurs, il faut rappeler que le Programme triennal d’immobilisations (PTI) 2018-2020 de la Ville de Saint-Basile-le-Grand prévoit une salle multifonctionnelle à l’église. Adopté par la Municipalité le 18 décembre dernier, le PTI 2018-2020 annonce les travaux d’une salle multifonctionnelle à l’église. Une somme de 200 000 $ est prévue en 2019 pour ces rénovations. Un montant de 400 000 $ est également au programme pour 2020.

Le Journal de Saint-Basile a appris en février qu’il y avait eu des pourparlers entre le conseil précédent et la paroisse afin d’utiliser la grande salle de l’église pour des activités culturelles. Des discussions que le conseil actuel a reprises. L’idée serait d’adapter l’espace pour en faire une salle multifonctionnelle, tout en conservant la fonction première de l’église et l’aspect patrimonial des lieux. Il serait question de revoir la sonorisation (acoustique), l’éclairage, la disposition des sièges, voire le plancher et, peut-être, la climatisation.

Or, depuis, les élus semblent vouloir prendre leurs distances de ce projet, d’après les réponses accordées aux citoyens lors de la Parole aux Grandbasilois des derniers mois : « Le projet était en route, mais nous avons décidé de le reporter. Ce sont des intentions, mais nous les repoussons. Nous y reviendrons au moment opportun », avait mentionné le maire Yves Lessard, en mars dernier.

Des propos qu’il a répétés, en entrevue avec le journal : « L’entente qui vient d’être ratifiée avec la fabrique n’engage d’aucune façon Saint-Basile dans ce projet de transformation de l’église, qui reste dans les cartons. Nous avons même repoussé les cartons!, assure-t-il. La Ville jugera de la valeur et du potentiel dans le futur. »

QUESTION AUX LECTEURS :

Que pensez-vous de cette entente entre la Ville et la fabrique?