La saison de Sarah-Alexandra Jeannotte-Rivard sur les pentes

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
La saison de Sarah-Alexandra Jeannotte-Rivard sur les pentes

Membre de l’équipe Élite Alpin de l’Estrie

Grâce à des résultats au-delà des attentes au cours de la saison 2010, la skieuse montarvilloise Sarah-Alexandra Jeannotte-Rivard fut invitée et recrutée afin de faire partie de l’équipe junior de l’équipe Élite Alpin de l’Estrie pour la saison 2011. Toutes disciplines confondues, elle termine la campagne sur les pentes enneigées au 147e rang mondial dans sa catégorie d’âge.

En 2010, Sarah-Alexandra Jeannotte-Rivard a quitté les rangs de l’équipe Élite juvénile au 1er échelon du classement général en Estrie, vice-championne des Championnats provinciaux (avec une médaille d’or en slalom géant et une médaille d’argent en slalom), et vice-championne de la Coupe Taschereau (course nationale juvénile), des résultats qui l’ont propulsée dans l’équipe junior de l’équipe Élite Alpin de l’Estrie. Cette formation participe uniquement à des courses sanctionnées par la Fédération internationale de ski (FIS) et s’y retrouvent les meilleures skieuses de 15 ans et plus du pays et, dans certains cas, d’autres nations.

À la suite d’une saison estivale à se consacrer à l’entraînement en gymnase, au vélo et au jogging, Sarah-Alexandra était fin prête pour son camp d’entraînement d’un mois au Chili en septembre dernier et de trois semaines en octobre à Nakiska.

Saison 2011

Le calendrier des compétitions s’est amorcé à la mi-décembre pour se conclure en avril dernier. À 15 ans, Sarah-Alexandra est une des plus jeunes skieuses sur ce circuit et la dernière saison en a été une d’apprentissage et de transition. Elle est très satisfaite de ses performances, d’autant plus que ses objectifs personnels ont été atteints en terminant l’année parmi les meilleures au Canada de sa catégorie d’âge.

Également, elle avait comme but d’améliorer sa technique en slalom et en slalom géant. La jeune skieuse a progressé constamment tout au long de sa saison et son entraîneur était plus que satisfait. Elle a expérimenté également une nouvelle discipline, la descente, qui s’ajoute au super géant, au slalom géant et au slalom. Elle a adoré cette discipline de vitesse qui lui procure l’adrénaline recherchée lors de ces courses.

Le calibre de ces skieuses est incroyable, certaines ont plus de 10 ans d’expérience sur ce circuit. Que ce soit d’anciennes athlètes des équipes nationales, provinciales ou du circuit universitaire, elles n’ont pas perdu le feu sacré de la compétition. Sarah-Alexandra se retrouve donc dans un club très sélect.

 L’après-ski

Après quelques semaines de repos, la Montarvilloise a repris l’entraînement physique il y a quelques jours et a aussi remplacé les skis par les livres et les travaux afin de récupérer les périodes où elle était absente. Étudiante de 3e secondaire au Séminaire Sainte-Trinité, à Saint-Bruno-de-Montarville, Sarah-Alexandra mentionne qu’elle a un « soutien extraordinaire » de la part du directeur adjoint de 3e secondaire, monsieur Pierre Roy, ainsi que de ses professeurs. Sans oublier ses amis qui lui envoient ses notes de cours. Cette collaboration du Séminaire permet d’apporter à Sarah cet équilibre essentiel à une athlète d’élite. Elle profite aussi de l’occasion pour remercier ses commanditaires qui la soutiennent depuis ses débuts.

Objectifs pour la saison 2011-2012

Pour la prochaine saison sur les pentes, Sarah-Alexandra Jeannotte-Rivard désire être invitée pour faire partie de l’équipe du Québec, réduire ses points FIS et se retrouver dans les 50 meilleures au monde de sa catégorie.

 Skieuse de Saint-Bruno-de-Montarville qui s’adonne au ski alpin depuis ses débuts à l’âge de trois ans à la station de Ski Mont-Bruno, Sarah-Alexandra a fait partie du Club de compétition de ski alpin du mont Orford dès l’âge de 8 ans, et ce, jusqu’à 12 ans. Accumulant plusieurs médailles et distinctions, participant aux Jeux du Québec et aux Championnats provinciaux, elle a ensuite été recrutée par l’Équipe Élite Alpin de l’Estrie l’an dernier.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des