La rivière Richelieu sous surveillance

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
La rivière Richelieu sous surveillance

Saint-Basile-le-Grand

En raison des pluies attendues au cours de la fin de semaine et des forts vents, les cours d’eau, et plus particulièrement la rivière Richelieu, sont sous surveillance.
La Municipalité de Saint-Basile-le-Grand informe ses citoyens que les cours d’eau situés sur son territoire ainsi qu’en amont sont actuellement sous surveillance en raison d’une possible crue des eaux. « Le niveau de l’eau est déjà assez élevé. Nous avons constaté qu’il a augmenté, mentionne le maire de Saint-Basile-le-Grand, Yves Lessard, en entrevue avec Les Versants. Cela ne veut pas dire que la rivière déborde sur les rues, mais nous la surveillons. Nous ne tenons pas à nous faire surprendre comme il y a quelques années. Nous souhaitons soutenir nos riverains. »
Le maire a aussi indiqué que la MRC de La Vallée-du-Richelieu était aux aguets.

« Nous la surveillons. » -Yves Lessard

En effet, depuis les inondations majeures de 2011, la situation au printemps est beaucoup plus surveillée. En mai 2011, la municipalité a été touchée de plein fouet par la montée des eaux de la rivière Richelieu, qui a causé de nombreux dégâts. Saint-Basile-le-Grand avait décrété l’état d’urgence. Les inondations de la rivière Richelieu avaient occasionné l’évacuation de 152 résidences, ce qui représentait près de 350 riverains sinistrés.
Selon les prévisions météorologiques annoncées par Environnement Canada, la région sera touchée en fin de semaine par une série de dépressions qui devrait apporter d’importantes quantités de pluie; jusqu’à 50 mm selon les secteurs. Ces averses de pluie à recevoir pourraient augmenter le niveau des cours d’eau.
La Direction régionale de la sécurité civile et de la sécurité incendie et la Régie intermunicipale de sécurité incendie de la Vallée-du-Richelieu collaborent avec l’administration municipale afin d’assurer la vigie des cours d’eau. Pour signaler une situation problématique, les citoyens sont invités à composer le 9-1-1.

Êtes-vous prêts pour 72 h?

Lorsqu’il est question de sécurité civile, il est essentiel que chaque citoyen puisse assurer sa sécurité et celle de sa famille de même que la sauvegarde de ses biens pendant les trois premiers jours à la suite d’un sinistre (72 heures). Il s’agit du temps que pourraient prendre les autorités à organiser l’aide aux sinistrés ou à rétablir les services essentiels.
Pour se préparer à faire face à diverses situations, la Ville de Saint-Basile-le-Grand incite la population à préparer un plan familial d’urgence comprenant la mention de l’endroit où se trouve la trousse d’urgence, les coordonnées des personnes à joindre, la liste des sorties d’urgence et des lieux de rassemblement ainsi que l’inventaire des biens.
Il peut s’avérer utile de constituer à l’avance une trousse d’urgence composée de certains articles essentiels : deux litres d’eau potable par personne par jour; des provisions en nourriture non périssable; un ouvre-boîte manuel; une radio à piles; une lampe de poche; des piles de rechange; quelques chandelles; un briquet ou des allumettes; une trousse de premiers soins.
Rappelons que la Municipalité élabore des plans particuliers d’action et d’intervention selon les risques pour la santé et la sécurité publiques afin d’assister la population grandbasiloise en cas d’incidents ou de sinistres. Pour en savoir davantage, visitez le lien Internet villesblg.ca/urgences.

QUESTION AUX LECTEURS :

Craignez-vous la crue des eaux?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des