La Ride de filles s’en vient… avec Lulu Hughes

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
La Ride de filles s’en vient… avec Lulu Hughes
La 11 Ride de filles partira de Saint-Bruno-de-Montarville. (Photo : archives)

Saint-Bruno-de-Montarville

C’est le samedi 13 juillet qu’aura lieu la 11e Ride de filles, une randonnée de motocyclette au profit de la Fondation du cancer du sein du Québec. Le départ s’effectuera à partir du parc national du Mont-Bruno, une initiative de la chanteuse montarvilloise Lulu Hughes.

C’est au tour de Saint-Bruno-de-Montarville d’accueillir des centaines de femmes motocyclistes qui prendront part à la Ride de filles 2019, entre autres parce que la Montarvilloise Lulu Hughes est porte-parole de cette campagne de financement.

Sur la route malgré des ennuis de santé

Or, malgré les moins bonnes nouvelles qu’elle a reçues dernièrement, Lulu Hughes a promis d’être de l’activité et d’honorer ses engagements pour la saison estivale. En effet, à la mi-juin, on apprenait que l’artiste connaissait de nouveaux ennuis de santé et qu’elle devait reprendre des traitements contre le cancer.

13 juillet

C’est la date de la 11e Ride de filles.

Le 17 juin dernier, elle écrivait ceci sur sa page Facebook : « Étant une femme de défi, la vie me demande de relever un second défi de santé, défi que je saurai relever haut la main avec patience et foi. Par pure précaution et pour mettre toutes les chances de mon côté, je dois reprendre des traitements contre le cancer. Sachez que j’ai la ferme intention de garder le cap et de maintenir mes engagements! Votre présence et amour sont une source intarissable d’énergie positive dont je veux m’enivrer à chaque spectacle que j’offrirai cet été. Je vous donne ma parole en vous affirmant que, malgré ce nouveau “challenge”, tout va bien, je me sens bien, j’ai le moral et beaucoup d’amour autour de moi! »

Elle remercie aussi les gens pour leur compréhension et demande au public de préserver et d’épargner sa fille au maximum, d’être positif et discret à leur égard.

Rappelons que Lulu Hugues est une survivante du cancer du sein, qu’elle a eu à affronter en 2016 et dont elle a guéri. Depuis, elle soutient la cause.

La Ride de filles

C’est donc du parc national que le départ de la Ride de filles se prendra, samedi. La chanteuse a demandé que la randonnée s’amorce ici : « C’était important pour moi que le départ ait lieu dans ma ville. De Saint-Bruno, nous parcourrons les routes vers Saint-Hyacinthe, Granby, Sorel… En fin de journée, il y aura un spectacle dans le cadre du Festival de la gibelotte de Sorel-Tracy », avait déclaré Lulu Hughes au journal Les Versants, en mars dernier. Elle montera sur scène avec son frère Rick Hughes, Dan Bigras, France D’Amour, Nanette Workman, Gilles Valiquette, Élizabeth Blouin-Brathwaite…

Selon la fondatrice de l’événement, Sylvie Brisebois, Lulu Hughes est « une porte-parole extraordinaire ».

Saint-Bruno-de-Montarville a aussi été choisie comme point de départ afin de rendre honneur aux gens qui y habitent et donner l’occasion aux motocyclistes des environs de faire connaître la municipalité.

Un record

La Ride de filles espère attirer 300 femmes le 13 juillet. Or, au moment d’écrire ces lignes, plus de 250 participantes se sont inscrites, soit un record. L’objectif de l’activité est de récolter des fonds pour la Fondation du cancer du sein du Québec afin de financer la recherche, l’éducation, la sensibilisation ainsi que le soutien des personnes atteintes et leurs proches. En 10 ans, 459 488 $ ont été amassés, dont 88 000 $ l’année dernière seulement. L’objectif est d’en récolter 100 000 $ de plus afin de dépasser 500 000 $. Cette année, le slogan est : « À nos guidons, pour le demi-million! » Une somme de 88 000 $ a été amassée jusqu’à maintenant.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des