La réputation mondiale de Montériski

La réputation mondiale de Montériski

Étienne Hébert remporte une médaille de bronze en Allemagne

Le club de ski de fond Montériski compte deux athlètes au B-Tour Junior en Europe. Étienne Hébert y décroche le bronze

Deux athlètes du Club de ski s’étaient qualifiés sur l’Équipe B-Tour junior pour participer en Europe, avec Ski de Fond Canada, aux Championnats nationaux allemands à Oberhof et aux épreuves OPA à Campra, Suisse, qui se déroulent du 24 janvier au 8 février. Le tour A étant les Championnats du monde.

Chez les Duvernay-Tardif, on a su semer de la graine de champion. Après le frère, qui a intégré la formation des Chiefs de Kansas City dans la ligue de football américain en 2014, voici la sœur, Delphine, qui a gagné son ticket pour affronter les meilleures fondeuses de son âge. Elle terminera 21e de la course ouverte féminine. Étienne Hébert, dans la catégorie moins de 18 ans, réalise quant à lui l’exploit d’un premier podium international pour Montériski. La performance est d’autant plus importante qu’il s’agissait de sa première course sur le plan mondial. « C’est un excellent résultat. Nous sommes tous très excités ici », indiquait Sylvie Girard, la directrice du club et l’entraîneuse des skieurs élites de Montériski.

Sport-études

Étienne Hébert a suivi un programme de sport-études au Cégep Édouard-Montpetit cette année. Il est ainsi passé de 2 à 4 entraînements par semaine à une pratique quasi quotidienne. « Je m’attendais à avoir de bons résultats cet hiver, mais la troisième place à Oberhof me prouve que les efforts mis à l’entraînement portent leurs fruits. » Il s’est présenté à la première course du Tour B junior sans aucun stress. « Je n’avais aucune idée de la force de mes compétiteurs et je ne voulais pas me mettre une pression inutile sur les épaules », indique le fondeur.

Pourtant ,les qualifications n’avaient pas bien commencé. Mais au fur et à mesure qu’il se rapprochait de la finale, les performances se sont améliorées. « J’ai finalement obtenu la 3e position, un résultat inespéré pour une première course en sol européen. Je suis très heureux de ma performance d’aujourd’hui et j’espère pouvoir faire encore mieux dans les prochaines courses. » Pour les autres compétitions, l’énergie et la chance n’étaient pas au rendez-vous et les résultats de l’athlète s’en sont ressentis. « Pour le 20 km style skate, mon énergie était au rendez-vous, mais pas la chance : un compétiteur m’a coupé dans une descente et j’ai fendu un de mes skis en deux. J’ai donc terminé la course en dernière position, mais je suis content d’au moins avoir complété les 20 km. »

L’ambiance semble excellente dans l’équipe canadienne. « Tout le monde apporte sa touche et sa part de pays. C’est plaisant de vivre une aventure comme celle-là avec des gens qui partagent la même passion que moi. Nous avons tous hâte de prouver ce que les Canadiens ont dans le ventre durant les prochaines courses. »

 

 

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des