La recrue Mikael Huchette

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
La recrue Mikael Huchette
L’attaquant des Remparts de Québec, Mikael Huchette. (Photo : Jonathan Roy)

Première saison dans la LHJMQ

À sa saison recrue, le nom de Mikael Huchette commence à résonner au sein de la Ligue de hockey junior majeur du Québec et bien au-delà. L’attaquant des Remparts de Québec vit actuellement ses premières séries éliminatoires dans le circuit Courteau.

Vendredi dernier, les Remparts ont éliminé des séries les Voltigeurs de Drummondville en trois parties. Ils passent en deuxième ronde.

Mais au terme de la deuxième rencontre de cette série, Mikael Huchette a été nommé la troisième étoile du match. Il a fourni une aide sur le but que Nathan Gaucher a inscrit en désavantage numérique. Ce filet, qui donnait les devants 3 à 2 aux Remparts, allait devenir le but gagnant du deuxième affrontement.

Pour sa part, Mikael Huchette, le fils d’une collègue au journal Les Versants, a terminé la rencontre avec un différentiel de +1. Surtout, il aura remporté 80 % de ses mises en jeu. Un aspect important dans la qualité d’un joueur de centre.

Défi

La veille de l’entrée en scène de son organisation dans les séries, Mikael Huchette accordait une entrevue au journal. Il commente ses débuts dans la course à la coupe du Président. « Je crois que ce sera une bonne série. Les deux équipes sont équivalentes et ça devrait être une des bonnes batailles de la première ronde. Les Voltigeurs représentent un bon challenge pour passer au tour suivant. »

Au terme du calendrier régulier, les deux formations ont terminé au coude à coude au classement général. Les Voltigeurs avec une récolte de 41 points, les Remparts avec une campagne de 40 points. Quant à lui, Huchette a accumulé 11 points, dont 7 buts, en 32 matchs. « Honnêtement, j’adore ce que je vis ici!Je fais partie d’une belle gang. Juste de pouvoir jouer, c’est plaisant! », souligne celui qui étudie en sciences de la nature afin de se « garder des portes ouvertes » pour plus tard.

À 6 pieds 3 pouces et 200 livres, le jeune homme de 17 ans commence à faire parler de lui. Non seulement dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), mais aussi dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Des dépisteurs s’intéressent au joueur de Beloeil. « J’étais un inconnu à mon arrivée. Je montais du midget AAA. Mais j’ai fait ma place petit à petit au cours de la saison. Puis on a commencé à parler de moi. En séries, j’ai envie de laisser une bonne image de moi, de faire bonne impression. Je travaille fort », raconte Mikael Huchette.

« Mikael est un joueur passionné. » – Patrick Roy

Détail qui n’est pas à négliger, Mikael Huchette travaille avec le groupe d’agents de Pat Brisson. Son agent est Dominic Ricard. « Il connaît la game et me donne l’heure juste. Le meilleur conseil qu’il m’a donné, c’est de contrôler ce que je peux contrôler, puis de donner mon 100 % », dira le hockeyeur au téléphone.

Le repêchage de la LNH est prévu le 21 juillet prochain. Malgré son âge, le n°19 des Remparts est admissible à la sélection. Il pourrait entendre son nom appelé par un dirigeant de la LNH. « Je n’ai pas d’attente, mais ce serait un rêve! Je n’aurais pas de mots si ça arrivait! Ce serait un plus à ma saison », commente-t-il.

La « carte cachée »

C’est le terme utilisé dans un récent article de Kevin Dubé, du Journal de Québec. Selon l’entraîneur-chef Patrick Roy, c’est ainsi que les dépisteurs de la LNH qui le contactent parlent de Mikael Huchette, comme d’une « carte cachée » pour la concession de Québec. Contacté par Les Versants, Patrick Roy a répondu brièvement par courriel à propos de son joueur recrue : « Nous sommes très heureux de son rendement. Mikael est un joueur passionné et on adore sa progression depuis le début de la saison. »

Rappelons que le grand gaillard a été sélectionné au cinquième tour par les Remparts de Québec en 2019 (83e choix au total). Or, à cette époque, l’athlète avait annoncé aux équipes de la LHJMQ son désir de jouer aux États-Unis, car plusieurs universités lui avaient signalé de l’intérêt. Malgré le fait qu’il ait annoncé ses couleurs par respect aux formations, il a été repêché par les Remparts, mais sur le tard, en raison des circonstances. La liste de la LHJMQ en vue du repêchage l’avait pressenti en deuxième ronde (29e au total). Mikael aura finalement été repêché par les Black Bears, aux États-Unis, avec l’Université du Maine. À la suite d’une dernière saison midget AAA avec les Gaulois de Saint-Hyacinthe en 2019-2020, il a changé d’idée quant à son parcours américain et accepté l’offre de M. Roy, le directeur général, et des Remparts. « Une décision qui n’a pas été facile, reconnaît le principal intéressé. J’avais en poche deux plans A. Des deux côtés, c’était bénéfique pour moi. À ce moment-là, avec la COVID, ça n’allait pas très bien aux États-Unis. Puis j’avais été repêché par la meilleure organisation de la LHJMQ… Il y a eu des discussions avec mon agent, avec mes parents. Rendu là, ça été une question de feeling. Je ne suis pas déçu de mon choix. C’est vraiment parfait pour moi! »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires