La pandémie réussit aux collectes de sang

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
La pandémie réussit aux collectes de sang
Les bénévoles étaient heureux d'avoir dépassé les objectifs de la collecte de sang à Saint-Bruno-de-Montarville. (Photo : courtoisie)

La collecte de sang des Promenades St-Bruno des 12, 13 et 14 août a encore une fois dépassé les objectifs fixés par les organisateurs.

« Au nom d’Héma-Québec, de ses partenaires, les centres hospitaliers du Québec et surtout au nom des receveurs, je vous remercie infiniment pour la super collecte de sang qui s’est tenue la semaine dernière à CF-Promenades St-Bruno. » Hélène Laprade, conseillère en organisation de collectes.
Héma-Québec, semble régulièrement voir les objectifs des collectes de sang organisés dans la région dépassés les attentes.

« Les gens sont restés au Québec cet été. Généralement nous voyons une baisse des dons pendant cette période, même si les besoins sont plus grands. C’est peut-être l’une des explications. » – Hélène Laprade

Pendant ces trois jours, à Saint-Bruno-de-Montarville, le nombre de prélèvements réels a atteint 115 %. De plus, ce sont 13 % de nouveaux donneurs qui ont été enregistrés.

« Comme chaque don peut aider jusqu’à quatre personnes, et que nous avons recueilli 228 poches de sang, c’est donc plus de 910 malades qui, grâce à votre collaboration et celui de votre super équipe pourront recevoir des produits sanguins », d’indiquer Mme Laprade, conseillère en organisation de collectes à Héma-Québec.

Un été au Québec
Une tendance à la hausse des dons qui semble être une réalité cet été, avec aussi plus de nouveaux donateurs. « Ça semble étrange à dire, mais la pandémie de la COVID-19 a été favorable au don de sang qui se porte très bien. Mais attention, cela ne veut pas dire que c’est gagné car nous aurons toujours besoin de 1000 dons par jour, tous les jours », d’ajouter Mme Laprade.

Sans avoir encore d’explication bien définie à cette hausse de donneurs, Mme Laprade pense que les déplacements limités des québécois cette année, pendant la période estivale, a aidé les collectes de sang. « Les gens sont restés au Québec cet été. Généralement, nous voyons une baisse des dons pendant cette période, même si les besoins sont plus grands. C’est peut-être l’une des explications. »

Chaque année au Québec, c’est plus de 80 000 personnes qui ont besoin de produits sanguins. Si Héma-Québec est en mesure de répondre aux demandes des centres hospitaliers, 365 jours par année, c’est d’abord grâce au travail, trop souvent dans l’ombre, de gens comme vous, qui nous aident à organiser des collectes de sang. Vous faites partie de ces personnes dévouées et nous vous en sommes très reconnaissants.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires