La NASA présente à Saint-Bruno-de-Montarville

La NASA présente à Saint-Bruno-de-Montarville

John Maris, président de Marinvent, une entreprise de Saint-Bruno-de-Montarville récompensée entre autres par la Nasa pour son travail.

Crédit photo : Frédéric Khalkhal

L’entreprise montarvilloise Marinvent, installée à Saint-Bruno, enchaîne les réussites et les récompenses dans le domaine de l’aéronautique et de l’aérospatiale. Une de ses principales fiertés est d’avoir été récompensée pour son travail par la NASA. Cette petite entreprise d’une dizaine de personnes est en pleine progression et ne compte pas s’arrêter là. Entretien avec John Maris, président de Marinvent.

Pourriez-vous me résumer brièvement les activités de Marinvent?

Marinvent fournit des conseils, des services, de la formation, des outils et une banque de propriétés intellectuelles afin de réduire les risques, les coûts et contrôler les échéanciers des projets et de la fabrication de produits, ainsi que favoriser l’innovation rapide. Ses ingénieurs, son expérience, ses délégués à l’approbation de conception homologués par Transports Canada, son banc d’essai volant, son simulateur de recherche et sa banque de propriétés intellectuelles en font un partenaire qualifié et fiable pour la planification et la gestion de projets de toute taille et toute complexité. Les clients de Marinvent comprennent entre autres des fabricants d’avions, des intégrateurs de produits avioniques, des clients de premier et second niveaux, ainsi que du secteur gouvernemental à travers le monde.

Quelles sont vos plus grandes réalisations?

Marinvent est particulièrement fière des tests en vol effectués pour la NASA et pour lesquels elle a gagné le 2013 et 2015, et obtenu le trophée 2014. Elle compte aussi parmi ses succès le soutien offert à la Nouvelle-Zélande dans le cadre d’un projet avec son armée, pour lequel elle a remporté le prix octroyé par le ministère de la Défense de ce pays. http://www.defence.govt.nz/acquisitions-tenders/nz-def-ind-awards/nzdia-2011.html Marinvent a de plus reçu la prestigieuse accolade de l’ à l’institut Smithsonian, ainsi que le prix de l’Association des industries aérospatiales du Canada (AIAC). Ses succès ont fait en sorte que l’AIAC a pour la première fois élu le président d’une PME à la présidence de son conseil d’administration.

Quel est votre lien avec la Nasa?

Marinvent est impliquée dans un projet en cours nommé TASAR () piloté par la NASA. TASAR est un concept d’automatisation embarqué destiné à identifier les possibilités non conflictuelles d’amélioration de la trajectoire et à les fournir à l’équipage avant une demande de changement de trajectoire au contrôleur de trafic aérien. Un outil nommé Traffic Aware Planner (TAP) a été développé par une entreprise appelée Engility Corporation pour répondre aux objectifs de TASAR.

Ce projet important vise à rechercher des moyens d’appuyer le programme NextGen de la FAA dans ses efforts de réduction des coûts, de l’attente et de l’impact du trafic aérien tout en augmentant la sécurité. L’identification de trajectoires acceptables permettrait non seulement de réduire le nombre d’interventions entre le pilote et les contrôleurs aériens lors de changement de route, mais aussi d’optimiser la nouvelle trajectoire en tenant compte des conditions météorologiques, du trafic aérien et des zones restreintes.

Le rôle de Marinvent est de conseiller le groupe de travail sur l’interface oersonne-machine, l’informer sur les spécifications de la communication entre l’avion et l’interface, préparer et exécuter des tests en vol ainsi qu’analyser les résultats subséquents et donner des recommandations. TAP a déjà été analysé deux fois avec succès lors de tests en vol effectués à bord du banc d’essai volant de Marinvent.

Pourquoi vous êtes-vous à Saint-Bruno? Est-ce que Saint-Bruno-de-Montarville est un endroit stratégique pour l’implantation de votre entreprise?

Marinvent a été créée en 1983 par John Maris qui, à l’époque, travaillait à l’Agence spatiale canadienne. Il a tout simplement voulu ouvrir son bureau près de sa résidence principale et dans une ville qu’il aimait.

Travaillez-vous beaucoup avec l’Agence spatiale canadienne qui est tout près de Saint-Bruno, à Saint-Hubert?

Non, pas en ce moment. Toutefois, nous entrevoyons des opportunités importantes à venir qui pourraient développer notre relation avec l’Agence spatiale canadienne.

Une usine chinoise (Maple Armor) s’est vu interdire son implantation à Saint-Bruno. Les craintes étaient qu’il y ait un espionnage industriel notamment dans les compétences aérospatiales de l’Agence spatiale canadienne de Saint-Hubert. Êtes-vous exposés, vous aussi, à des risques d’espionnage industriel, vu que vous travaillez sur des dossiers sensibles?

Comme toute entreprise œuvrant dans un domaine commercial, l’espionnage est un risque potentiel pour nous. Marinvent est un organisme pouvant recevoir des marchandises contrôlées, donc tout est mis en œuvre afin de se prémunir contre l’espionnage industriel.

Marinvent est-elle une entreprise en croissance ou est-elle arrivée à un stade de maturation?

Marinvent est actuellement une entreprise en pleine croissance. À ce propos, une annonce importante sera faite lors du salon aéronautique à Farnborough ce juillet.

Quel est l’avenir de Marinvent?

Nous souhaitons apporter une contribution significative à l’évolution de l’industrie spatiale canadienne.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des