La Montérégie touchée plus que lors de la première vague

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
La Montérégie touchée plus que lors de la première vague
Dre Julie Loslier, directrice da la santé Publique de la Montérégie. (Photo : capture d'écran)

Aujourd’hui, 88 994 personnes ont été infectées par la COVID-19 au Québec. Une augmentation de 1 203 personnes par rapport à hier. Ce sont 6 nouveaux décès qui ont été rapportés dans les dernières 24 h. Le bilan évolue à 5 976 morts dans la province. Au Canada, la situation augmente aussi. Ce sont 188 959 personnes qui sont atteintes du coronavirus. Les décès sont au nombre de 9 662 depuis le début de la pandémie.

Le premier ministre François Legault espérait avoir atteint un plateau de cas hier avec un peu plus de 800 cas de personnes infectées à la COVID-19 en 24 h. Ce sont aujourd’hui, 1 203 cas qui ont été signalés.

En Montérégie, qui a désormais toutes ses régions dans la zone rouge, l’accélération de la propagation du virus est aussi très nette. « En Montérégie, il y a eu hier 181 cas. C’est beaucoup plus que la première vague pour 24 h. La moyenne est très essay writers élevée ces derniers jours. La Montérégie est l’une des régions avec les pires progression, voir même la pire, a expliqué sur les réseaux sociaux la directrice de santé publique en Montérégie, Julie Loslier. Nous annoncions il y a deux semaines qu’il y avait 65 éclosions en Montérégie, aujourd’hui ce chiffre a doublé. Il y a de plus en plus d’hospitalisations, la contagion communautaire se propage de plus en plus au sein des populations les plus vulnérables comme dans les milieux de vie pour aînés. »

Pour le Dre Julie Loslier, toutes ces raisons imposaient que la Montérégie, dans son ensemble, entre en zone rouge afin de répondre à l’augmentation des cas dans l’ensemble des MRC qui ne sont pas dans la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM).

Il était important aussi pour la docteure de ne pas encourager les gens à passer d’une zone de couleur à une autre pour aller au restaurant par exemple. « Cela aurait été une mauvaise décision de laisser une MRC en zone orange enclavée dans du rouge.»

À partir de vendredi

La date d’entrée en vigueur du passage de la zone orange en rouge, pour les régions concernées en Montérégie, est jeudi soir après minuit. Les écoles et les sports auront un délais supplémentaire pour s’adapter jusqu’à dimanche après minuit.

Dès lors, les rassemblements privés intérieurs ou extérieurs seront interdits. Seul les gens résidant à la même adresse pourront se rassembler.

Les personnes seules pourront recevoir la visite d’une personne, idéalement la même.

L’ensemble des services à domicile est autorisé.

Les activités culturelles ou encore sportives organisées sont interdites.

Les funérailles et les lieux de cultes peuvent accueillir un maximum de 25 personnes.

Les activités parascolaires et les sport-études ne pourront plus se donner.

L’ensemble des élèves du secondaire devront porter le couvre-visage en tout temps. La présence à l’école sera en alternance pour les 4 et 5 secondaire.

Les zones passant du orange au rouge ne recommenceront pas une période de 28 jours. Le 28 octobre, il est possible, si la situation s’améliore, que certaines permissions soient autorisées de nouveau « mais on ne reviendra pas en arrière comme les mesures mises en place cet été », indique la Dre Loslier qui précise qu’il faudra attendre l’arrivée d’un vaccin pour revenir à une situation normale.

Quant à savoir si l’Halloween aura lieu, il faudra encore attendre pour avoir l’autorisation de la santé publique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires