La Maison Jacynthe condamnée pour pratique illicite de la médecine

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
La Maison Jacynthe condamnée pour pratique illicite de la médecine
Un des magasins de Jacynthe René à Saint-Bruno-de-Montarville. (Photo : courtoisie)

Le 23 mars, l’entreprise Maison Jacynthe, en pleine expansion à Saint-Bruno-de-Montarville, a été jugée coupable d’exercice illégal de la médecine comme le naturopathe, Christian Limoges et la clinique L’Aube.

Jacynthe René, l’actrice propriétaire de l’enseigne, n’a pas souhaité répondre à nos questions, cependant elle s’est exprimée sur ses réseaux sociaux en voulant « dédramatiser la situation. On a bel et bien reçu un ticket de la Cour et il faut juste relativiser», explique-t-elle.  L’amende reçue pourrait aller jusqu’à 125 000 $. Le jugement sur la sanction sera prononcé en mai prochain.

Le Collège des médecins du Québec se dit satisfait du jugement rendu par la juge Nathalie Duchesneau de la Cour du Québec.
« Le jugement vient confirmer que seuls les médecins peuvent diagnostiquer des patients, leur proposer des traitements et leur recommander des remèdes », nous indique sa porte-parole Leslie Labranche.

Pratique illégale de la médecine
Dans sa vidéo, Mme René indique qu’elle n’a pas été reconnue coupable d’avoir pratiqué la médecine de façon illégale. « Ce n’est pas ça l’accusation. On est reconnue coupable d’avoir donné lieu de croire qu’on était apte à pratiquer la médecine. »
Elle se dit aussi « surprise » d’avoir été reconnu coupable. « Le collège des médecins m’avait dit qu’une personnalité avait le droit de parler de son expérience », ajoute-t-elle, en souhaitant désormais « travailler en étroite collaboration avec le collège des médecins pour savoir de quelle façon je peux vous présenter la salade entre autres et ses bienfaits. »

« Le jugement vient confirmer que seuls les médecins peuvent diagnostiquer des patients, leur proposer des traitements et leur recommander des remèdes.» – Leslie Laplante

La juge Nathalie Duchesneau a bien indiqué dans son jugement que « les défenseurs laissent supposer à toute personne raisonnable qu’ils peuvent diagnostiquer des maladies ou prodiguer des traitements pour les soigner, et ce faisant, commettent un exercice illégal de la médecine. (…) Mme René non seulement confirme les propos de M. Limoges dans les vidéos incriminées, mais de plus, elle fournit des conseils, attribue des bienfaits à l’irrigation (du côlon) et la recommande. »

D’autre part le Collège des médecins confirme que l’exercice illégal de la médecine comporte six principaux chefs d’accusation dont celle de « laisser croire d’être autorisé à exercer la médecine. »

Depuis 2018
Les faits reprochés remontent à septembre et novembre 2018 où il était possible de voir sur les réseaux sociaux de l’entreprise deux vidéos de M. Limoges. Le Collège des médecins reprochait à Jacynthe René d’avoir donné lieu de croire qu’elle était autorisée à exercer la médecine dans ces deux vidéos.

Le Collège des médecins est d’avis qu’une des façons de protéger le public consiste à bien informer les non-professionnels de la santé de ce qu’ils ont le droit de faire et de ne pas faire. « Ainsi, le Collège a donné plusieurs séances d’information à des associations et des écoles de naturopathie, d’ostéopathie, de massothérapie ou d’esthétique. Cette séance d’information d’une durée de quatre heures nous aide à avoir une bonne collaboration entre les non-professionnels de la santé et le Collège », nous rappelle Mme Labranche.

Mme René finit de dire dans sa vidéo, diffusée le 23 mars, être « désolée si j’ai donné lieu de croire que j’étais apte à pratiquer la médecine. »

Maison Yacynthe
La Maison Jacynthe, enseigne appartenant à la comédienne Jacynthe René, s’est implantée à Saint-Bruno-de-Montarville l’an dernier. C’est l’ancien restaurant La Rabastalière qui abrite désormais un de ses magasins.

L’entreprise compte investir 4 millions de dollars dans l’écoparc industriel de Saint-Bruno, aux abords du boulevard Clairvue, pour la construction d’une usine dédiée à la fabrication d’huiles essentielles et à la préparation de repas santés pour ses points de services, dont celui de Saint-Bruno.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires