Jazz St-Bruno : la grue a quitté le chantier

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Jazz St-Bruno : la grue a quitté le chantier
La grue qui trônait au-dessus de l’immeuble en construction ne surplombe plus le chantier. (Photo : Frank Jr Rodi)

La grue jaune qui se trouvait au cœur du chantier de Jazz St-Bruno, le projet de 85 millions de dollars de COGIR, a quitté le site le 28 avril dernier.

Elle était imposante et visible sur une longue distance en raison de sa hauteur et de sa couleur jaune : la grue qui trônait au-dessus de l’immeuble en construction ne surplombe plus le chantier.

« Tous les travaux de structure sont maintenant terminés. » -Mathieu Duguay

« Ça signifie que tous les travaux de structure sont maintenant terminés. Nous sommes en train de compléter le décoffrage. C’est-à-dire que nous enlevons tous les panneaux qui retiennent le béton en place. La structure est complètement construite », confirme le président et chef de la direction de COGIR Immobilier, Mathieu Duguay, que le journal Les Versants a interrogé.

Rappelons que la première pelletée de terre de ce vaste chantier de construction s’est déroulée sous un soleil de plomb le 15 juin dernier. Il y a bientôt un an.

L’ouverture de la résidence Jazz St-Bruno est prévue à l’automne 2021 sur l’ancien îlot Natrel. Certains diront aussi en plein cœur du centre-ville de Saint-Bruno-de-Montarville.

Les prochaines étapes

Mathieu Duguay affirme que les ouvriers commenceront sous peu la pose des feuilles de gypse sur les deux étages du côté nord. Des fenêtres ont aussi été installées dernièrement. D’ici la troisième semaine du mois de mai, les travaux de maçonnerie devraient s’amorcer.

La livraison du bâtiment est prévue le 1er novembre prochain. Mathieu Duguay est confiant de voir l’échéancier respecté, et ce, même si la COVID-19 a forcé la fermeture du chantier pendant sept semaines l’année dernière.

La COVID freine la construction

En plein cœur du premier confinement, quand tout s’est arrêté au Québec, le gouvernement a demandé l’arrêt des chantiers de construction, dont celui de Jazz St-Bruno. « Nous avons été arrêtés pendant sept semaines, soit environ un mois et demi. Malgré tout, nous sommes confiants de terminer dans les temps. Plusieurs travaux sont effectués les soirs et les fins de semaine. Pour ces raisons, le calendrier fonctionne encore avec la date du 1er novembre », mentionne Mathieu Duguay.

Celui-ci évoque la collaboration de la Ville de Saint-Bruno et des voisins depuis le début de la construction. Or, il ne cache pas qu’il a fallu s’ajuster en cours de route. « Nous avons dû apporter quelques ajustements à l’occasion. »

Plus de 60 % du projet est déjà loué. « Nous avions prévu ouvrir à l’automne avec un taux de location à 50 %. Or, nous avons déjà dépassé cet objectif, ce qui est bien », ajoute, ravi, l’homme d’affaires.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires