La Grande Guignolée des médias de la Rive-Sud

Photo de Alexandra Vieille
Par Alexandra Vieille
La Grande Guignolée des médias de la Rive-Sud
La Grande Guignolée des médias de la Rive-Sud en est à sa 21e édition. (Photo : Archives)

C’est aujourd’hui, le 21 novembre, que s’est tenu le lancement de la 21e édition de la Grande Guignolée des médias de la Rive-Sud au centre Marcel-Dulude à Saint-Bruno-de-Montarville.

Le lancement de la Grande Guignolée des médias de la Rive-Sud s’est tenu à Saint-Bruno. « C’est un honneur pour moi de vous accueillir ce matin chez nous, à Saint-Bruno pour donner le coup d’envoie à la 21e édition de la Grande Guignolée des médias de la Rive-Sud. Depuis le jour 1, Saint-Bruno est partenaire de ce grand rendez-vous annuel de la solidarité et cette année encore, vous pouvez compter sur nous », a indiqué Ludovic Grisé Farand, maire de Saint-Bruno-de-Montarville. Un don de 2 500 $ de la Ville sera fait à la Grande Guignolée des médias de la Rive-Sud.

« Le temps des fêtes est à nos portes. Durant ce temps d’abondance et de festivités, plusieurs n’ont pas cette chance de partager ces moments de réjouissance parce qu’ils n’ont pas d’emplois ou qu’ils ont un faible revenu », affirme Michelle Jarnam Hui, conseillère municipale du district 9 à Brossard. La ville de Brossard fait un don de 4 000 $ à la Grande Guignolée. La ville de Boucherville fera un don de 5 000 $ également.

Besoin criant

Selon l’organisme Moisson Rive-Sud, les demandes alimentaires ont bondi de 20 % depuis 2019. « À Boucherville, c’est plus de 1300 familles qui vivent sous le seuil de la pauvreté et c’est également une centaine de demandes alimentaires mensuellement », explique Isabelle Bleau, conseillère municipale du district 1 à Boucherville. « Ça veut dire quoi être dans le besoin ? Le visage de la pauvreté a changé. Il y a de plus en plus de gens qui travaillent et qui ont besoin d’aide », affirme le ministre responsables des relations avec les Premières Nation et les Inuit, Ian Lafrenière présent lors du point de presse.

Guignolée à Saint-Bruno

Cette année, c’est le jeudi 1er décembre prochain, que se déroulera la collecte des dons dans les rues de la ville. Des bénévoles seront sur place aux points de collecte à Saint-Bruno de 7 h à 9 h. Les points de collecte sont aux intersections de Seigneurial et Montée Sabourin, Sommet-Trinité et Rang des Vingt, Montée Montarville et Parent, Boucherville et Beaumont, Clairevue et Marie-Victorin, Seigneurial et Chambly, Chambly et Rabastalière, Yvonne-Duckett et Rang des Vingt-Cinq et Fougère et Boucherville. Deux autres points de collecte seront ouverts de 10 h à 16 h 30 qui sont l’intersection Boulevard des promenades et Boulevard St-Bruno, et l’intersection face au 1251 Boulevard des Promenades.

« Le visage de la pauvreté a changé. Il y a de plus en plus de gens qui travaillent et qui ont besoin d’aide. »
– Ian Lafrenière

Il est aussi possible de faire un don en tout temps, en ligne avec accès sécurisé, à l’adresse guignoleerivesud.org/Dons/.

Grande Guignolée des médias Rive-Sud

M. Jean-Marie Girard a fondé La Grande Guignolée des Médias de la Rive-Sud en 2001. L’organisme travaille main dans la main avec l’organisme provincial. La Guignolée recueille des denrées non périssables, des dons divers et de l’argent et elle redistribue les dons aux organismes qui aident les personnes défavorisées et qui font du dépannage alimentaire. « De 2002 à aujourd’hui, on a donné 6 millions en argent et denrées. Pour cette 21e édition, nous serons présents durant 6 semaines. Particulièrement le 1er décembre où une centaine de bénévoles seront aux différents points de collecte », affirme Jean-Marie Girard, président de la Grande Guignolée des médias de la Rive-Sud.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires